Alonso, un homme nouveau

Se décrivant lui-même comme complètement transformé, l'espagnol double champion du monde en titre a vraisemblablement pris une autre dimension chez McLaren

Se décrivant lui-même comme complètement transformé, l'espagnol double champion du monde en titre a vraisemblablement pris une autre dimension chez McLaren. Son changement d'écurie n'a donc visiblement pas changé la donne, cette année encore, l'Ibère sera l'homme à battre.

"J'ai de grandes espérances, atteindre le titre de champion du monde pour la troisième fois. Pas seulement pour moi mais également pour l'équipe. Ce que j'ai ressenti chez McLaren est un grand professionnalisme, une écurie déterminée à gagner le championnat" déclare le plus jeune double champion du monde de l'histoire.

Autre changement, l'apport de nouveaux sponsors, dont le principal est Vodafone, a propulsé aussi bien l'écurie que le pilote comme les mieux lotis, financièrement parlant, du paddock

"Avec les nouveaux sponsors et leurs espoirs, une nouvelle atmosphère est née dans l'équipe. J'ai pu voir cela en rencontrant les différentes personnes. Ils paraissent si excités ! Nous pensons qu'après plusieurs années sans grands succès, c'est l'année du grand retour pour nous !" s'exclame Fernando.

Cet optimisme rassure l'espagnol dans son choix et lui permet de se définir comme une nouvelle personne. Une seule chose lui manque désormais, piloter et vite.

"Je veux juste être rapidement dans ma monoplace et piloter. J'ai l'impression de me retrouver six ans en arrière quand je débutais en Formule 1 pour la première fois" confesse Alonso.

Une nouvelle écurie, un nouveau salaire, une nouvelle voiture mais également une nouvelle façon de travailler et un nouveau coéquipier.

"Avec McLaren la méthode de travail est différente de chez Renault. Tout le monde pose ses idées autour d'une table et nous débattons pour choisir la plus efficace. Plus les points de vue sont opposés plus le résultat sera prolifique" explique-t-il.

"En ce qui concerne mon coéquipier Lewis Hamilton, je pense qu'il peut-être une bouffée d'air frais pour l'équipe. Il est jeune, a une mentalité fraîche et des idées nouvelles, il peut beaucoup apporter."

Quant à la question d'une possible concurrence entre les deux pilotes et d'une domination éventuelle du rookie anglais, Alonso se montre taquin.

"Pour le moment je n'ai pas été inquiété !" plaisante t-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes McLaren
Type d'article Actualités