Alonso et Vandoorne déjà condamnés au fond de grille à Bakou

Le Grand Prix d'Azerbaïdjan 2017 commence mal pour Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne, qui vont écoper de 15 places de pénalité sur la grille de départ.

En effet, McLaren-Honda souffre de nombreux problèmes sur les unités de puissance du motoriste japonais, notamment en ce qui concerne le MGU-H. Ce dernier a connu une défaillance en essais libres au Canada, sur la voiture #2 de Stoffel Vandoorne

Cet élément de l'unité de puissance va être changé sur les deux monoplaces, et par conséquent, les pilotes McLaren vont utiliser de nouveaux turbocompresseurs également. Pour chacun d'entre eux, ce sera le sixième MGU-H et le sixième turbo, ce qui représente donc une pénalité de 15 places sur la grille.

Pour couronner le tout, Honda a l'intention de changer l'unité de puissance de Vandoorne – à l'exception de l'électronique et des batteries – à l'issue des deux premières séances d'essais libres. Le Belge devrait donc être équipé de ses septièmes MGU-H et turbo, pour une sanction de 15 positions supplémentaires. 

"Nous avons déjà des pénalités pour commencer le week-end, ce qui n'est pas idéal, mais c'est notre situation actuelle", a reconnu Vandoorne en conférence de presse. "Nous allons faire de notre mieux, peut-être nous concentrer un peu plus sur les longs relais en espérant pouvoir tirer notre épingle du jeu en course. Nous nous battons sûrement pour la dernière place de la grille."

Quant à l'apport des nouvelles pièces, notamment en matière de performance, le pilote McLaren indique : "C'est difficile à dire, pour être honnête, je pense que c'est plutôt une question pour Honda. Je ne pense pas que ça soit très différent."

Fernando Alonso va par ailleurs disposer d'un quatrième moteur à combustion interne, le dernier de son allocation annuelle, suite à la défaillance subie au Canada alors qu'il occupait la dixième place. Un cinquième sera synonyme de pénalité.

À noter que Honda va tester un certain nombre de nouvelles pièces en essais libres avant d'évaluer la souplesse et la cartographie du moteur afin de prendre une décision quant à l'utilisation de ces évolutions pour le reste du week-end.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Stoffel Vandoorne
Type d'article Actualités