Alonso - Vivre une telle saison était nécessaire pour ma carrière

A l'aube du dernier Grand Prix de la saison, le pilote McLaren n'a aucun regret et voit l'avenir avec beaucoup d'espoir et d'optimisme.

A l’instar de son équipe McLaren-Honda, c’est avec l’esprit déjà totalement tourné vers 2016 que Fernando Alonso aborde le dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi. Le double Champion du Monde sera certainement ravi de mettre un point final à une saison cauchemardesque sur les plans sportif et technique, alors qu’il occupe une 17e place indigne de son statut au championnat

Néanmoins, le pilote espagnol ne porte pas un regard à ce point négatif sur cette année qui devait être celle du renouveau pour lui. La motivation est intacte pour le défi qu’il s’est lancé en quittant Ferrari pour Woking, et il évalue même cette année extrêmement difficile comme une bonne chose pour sa carrière. 

"Nous avons rencontré des difficultés en termes de rythme et de fiabilité. C'était une saison difficile mais personnellement, je pense que c'était nécessaire, c'était un pas en avant dans ma carrière après deux titres mondiaux et cinq saisons fantastiques", assure Alonso. "J’ai besoin d’une nouvelle motivation. J'ai énormément appris, j'ai aimé travailler avec McLaren et Honda. Cela reste très positif. Je suis très heureux et j'espère que l'année prochaine sera plus facile que celle-ci, qui a été dure en termes de résultats."

S’il affiche sa confiance pour 2016 depuis plusieurs semaines déjà, Alonso ne cache pas qu’il lui est évidemment impossible de faire des prédictions quant au niveau exact qui sera celui de McLaren-Honda l’année prochaine. 

"C’est un point d’interrogation", reconnaît-il. "Nous avons des attentes, nous avons travaillé dur toute la saison, nous sommes restés unis dans des moments difficiles et nous avons continué à avancer. En 2016, l'objectif est de retrouver la place qui est la nôtre et de nous battre devant. Je ne sais pas si cela signifie se battre pour le titre, la victoire ou le podium. C'est toujours difficile à savoir dans un sport aussi complexe que la Formule 1. Je vois toutes les choses que l'équipe a faites ces derniers mois et j'ai bon espoir que la saison prochaine soit complètement différente. Je suis heureux des progrès."

Peu probable de battre Sauber

A Abu Dhabi, McLaren testera des éléments et collectera des données en vue du développement de sa future monoplace. Il existe bien un enjeu sportif pour l’écurie, qui peut encore espérer déloger Sauber de la 8e place du Championnat Constructeurs, mais Alonso rappelle que cette mission promet d’être peu réaliste. 

"Je pense que c'est peu probable, ils ont 9 points d'avance et nous avons marqué des points trois ou quatre fois cette année. En marquer 10 à la dernière course est un peu difficile, mais nous ferons de notre mieux pour faire un bon weekend. Nos esprits sont tournés vers 2016 : la moitié de la voiture est faite de pièces destinées à l'an prochain ou bien qui y sont liées par leur philosophie."

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Circuit Yas Marina Circuit
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags carrière, déclarations, progrès, saison 2016