Formule 1 GP d'Espagne

Alpine aura un nouvel aileron arrière au GP d'Espagne

Alpine va apporter un nouvel aileron arrière au Grand Prix d'Espagne de Formule 1, dans le cadre de son effort d'amélioration de l'A522 pour aider Fernando Alonso et Esteban Ocon.

Alpine a affiché un rythme encourageant depuis le début de la campagne 2022, mais des problèmes de fiabilité et un certain manque de réussite ont nui à ses chances de marquer plus de points. L'équipe est cependant confiante dans le fait qu'elle dispose d'un package qui peut lui permettre de se battre régulièrement en tête du milieu de peloton.

Alors que de nombreuses écuries vont apporter des améliorations pour l'Espagne, Otmar Szafnauer, le directeur d'Alpine, a révélé que l'évolution la plus notable pour son A522 se situerait à l'arrière de la voiture. "Nous aurons un nouvel aileron arrière pour l'Espagne", a-t-il expliqué. "Il devrait être plus efficace que la dernière fois que nous avons roulé là-bas [lors des essais hivernaux] et il devrait être un peu plus performant, et nous l'aurons donc pour les deux voitures."

Alpine a été assez innovant quant à son concept d'aileron arrière jusqu'à présent cette saison, avec le retour à Miami d'un design utilisé pour la première fois au Grand Prix d'Arabie saoudite. En fait, sa nouvelle solution pourrait attirer l'attention de certains de ses rivaux étant donné qu'elle renverse une tendance qui existe depuis de nombreuses années.

L'aileron arrière de l'Alpine A522

L'aileron arrière de l'Alpine A522

L'aileron comporte une section de carrosserie qui a été ajoutée dans le coin supérieur arrière de la plaque d'extrémité (flèche rouge ci-dessus). Habituellement, les équipes utilisent une découpe à cet endroit pour perturber le vortex généré par la collision des gradients de pression à la jonction de la plaque d'extrémité et du flap.

Cependant, la sagesse conventionnelle peut peut-être être mise de côté lorsque nous tenons compte du rôle joué par le nouveau dessin de la jonction de la plaque d'extrémité arrondie sur les choix du concepteur, étant donné que le vortex en sera modifié. Il faut également tenir compte de la façon dont cela affecte le DRS lorsqu'il est activé, l'ouverture du volet étant désormais plus à l'intérieur que ce à quoi les designers étaient habitués.

Outre les améliorations aérodynamiques directes, Alpine s'efforce également de réduire le poids de sa F1, la majorité des équipes ayant des difficultés sur ce plan en 2022. Le directeur sportif d'Alpine, Alan Permane, a déclaré que l'équipe avait fait de bons progrès sur ce front avec les changements introduits à Imola, mais qu'elle n'en avait pas encore terminé.

"Nous en avons retiré un peu, mais il y a encore plus à faire", a-t-il déclaré. "Il y a quelques beaux progrès à faire dans ce domaine. Nous sommes encore un peu en haut de l'échelle en termes de poids. Je ne pense pas que ce soit aussi grave que certains autres, mais nous ne sommes clairement pas aussi bons que d'autres. J'ai entendu dire que certaines voitures sont en dessous ou tout à fait à la limite du poids [minimum autorisé]. Nous sommes un peu au-dessus, mais nous avons fait des améliorations régulières depuis la première course et nous nous en approchons."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent AlphaTauri explique les difficultés du développement des F1 en 2022
Article suivant Horner préfère la lutte contre Ferrari à celle contre Mercedes

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France