Alpine ne s'opposera pas au recrutement de Zhou par Alfa Romeo

Alpine laisserait Guanyu Zhou rejoindre Alfa Romeo en 2022 si l'opportunité se présentait, et ce en dépit des liens entre l'écurie française et le pilote chinois.

Alpine ne s'opposera pas au recrutement de Zhou par Alfa Romeo

Il ne reste plus qu'un baquet à attribuer pour la saison 2022 du Championnat du monde de Formule 1, et Guanyu Zhou est l'un des grands favoris. Le pilote chinois pourrait en effet épauler Valtteri Bottas chez Alfa Romeo l'an prochain. En dépit des liens qui unissent Zhou et Alpine, le pilote de 22 ans étant membre de l'académie depuis 2019, l'écurie française est prête à laisser son pilote voler de ses propres ailes s'il parvenait à trouver une place de titulaire chez un concurrent.

"Il y a des rumeurs sur des contrats avec des pilotes et je ne vais pas les commenter", a lancé Marcin Budkowski, directeur exécutif d'Alpine. "Nous sommes en train d'évaluer nos possibilités pour les pilotes de notre académie, mais le succès d'une académie se mesure aussi par son taux de production. Nous avons une académie parce que nous voulons créer des pilotes de Formule 1, des pilotes pour Alpine."

"L'académie en tant que telle n'est une réussite que si elle génère des pilotes de F1, donc nous ne pouvons pas nous dresser sur le chemin de nos pilotes, qui sont assez matures pour la F1 et prêts à relever ce défi. Cela aurait des conséquentes négatives sur leur carrière bien évidemment et cela ternirait l'image de notre académie. Ce sont donc les paramètres que nous devons prendre en compte pour la mise en place de nos plans pour l'an prochain."

Lire aussi :

Budkowski n'est pas inquiété par la possibilité de perdre un pilote, bien au contraire. Le Franco-polonais a assuré qu'il se réjouirait d'une opportunité décrochée par Zhou dans n'importe quelle équipe de F1 car cela démontrerait l'efficacité de l'académie Alpine.

"C'est un gros problème, pas vrai ?", a-t-il répondu lorsqu'il a été interrogé sur le cas complexe de Zhou. "En fait, notre académie est parvenue à déceler de grands talents et certains d'entre eux sont en train d'éclore et se montrent prêts pour la F1. Donc nous devons tirer notre chapeau à l'académie, mise en place depuis quelques années, et à Mia Sharizman, son directeur, qui a brillamment formé tous ces jeunes dans les différentes catégories."

Comme l'a récemment révélé Ross Brawn, la Formule 1 est sur le point de mettre en place une règle obligeant les équipes à aligner des rookies au cours de plusieurs séances d'essais libres en 2022. Ainsi, si un accord avec Alfa Romeo n'était pas trouvé, Zhou aurait malgré tout la possibilité de prendre régulièrement le volant d'une F1 l'an prochain avec Alpine.

partages
commentaires
Wolff : La F1 ne peut pas "faire du freestyle" avec les formats de course

Article précédent

Wolff : La F1 ne peut pas "faire du freestyle" avec les formats de course

Article suivant

Piastri prêt à rester sur la touche, faute de baquet en F1

Piastri prêt à rester sur la touche, faute de baquet en F1
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021