Alpine ouvert pour collaborer avec une écurie partenaire en F1

Le président d'Alpine, Laurent Rossi, déclare que le constructeur reste ouvert à un partenariat avec une équipe de Formule 1. Mais il ne cherche pas "activement" pour 2022.

Alpine ouvert pour collaborer avec une écurie partenaire en F1

Après le départ de McLaren vers un moteur Mercedes pour cette saison, Alpine et son bloc Renault n'ont plus d'écurie partenaire en 2021. Ainsi, l'équipe d'Enstone est la seule de la grille à utiliser des moteurs venus de Viry-Châtillon.

L'année dernière, le directeur sortant de l'équipe, Cyril Abiteboul, a déclaré que Renault était "heureux de se concentrer sur lui-même" , mais qu'il envisagerait d'ajouter une équipe partenaire si cela apportait une valeur ajoutée au constructeur. D'autant que Renault est une habituée des livraisons moteur à d'autres équipes. C'est la première fois que la marque française n'en motorise aucune autre qu'elle-même depuis 2006 et son partenariat lancé avec Red Bull Racing puis Toro Rosso.

Lire aussi :

Abiteboul a depuis quitté Enstone pendant la transition vers l'identité d'Alpine, laissant le poste de président à Laurent Rossi, qui a confirmé que le constructeur restait ouvert à l'idée d'avoir une écurie partenaire à l'avenir. "Nous sommes ouverts à toutes les idées sans faire nécessairement de recherches", indiquait-il lors de la présentation d'Alpine et de sa voiture, l'A521.

"Je pense qu'une écurie partenaire serait appréciée mais ce n'est pas une obligation car nous construisons déjà actuellement notre équipe de Formule 1. Nous avons besoin d'une autonomie, d'une indépendance et d'un dévouement total à notre équipe. Pouvoir récupérer les fruits de notre développement, et donc de construire un partenariat avec une équipe, pourrait être une bonne idée pour l'avenir mais ce n'est pas quelque chose que nous recherchons activement pour l'instant."

Rossi admet cependant que ne pas avoir de deuxième ou de troisième écurie est un inconvénient à sa stratégie dans le développement des moteurs hybrides complexes. Mais il indique voir plusieurs points positifs pour contrebalancer ces manquements. "Vous pouvez perdre en développement là où vous en gagneriez si vous faisiez fonctionner deux ou plusieurs équipes en parallèle", détaille-t-il.

"Parmi les avantages, nous pouvons consacrer tous nos efforts à la conception de notre propre moteur et à son installation dans notre propre voiture, ce qui n'est pas négligeable car vous n'êtes pas distrait par d'autres activités et vous pouvez tirer parti du fait que vous êtes un constructeur."

Lire aussi :

"Je pourrais aussi ajouter que l'un des avantages pourrait être que si vous êtes désigné pour fournir [des moteurs] à une autre écurie, si vous n'êtes pas préparés pour cela, vous devrez augmenter les effectifs de façon constante. Je ne suis pas sûr que ça soit très souhaitable, donc finalement, nous sommes satisfaits de notre situation en ce moment."

partages
commentaires

Voir aussi :

Découvrez le circuit du GP d'Arabie saoudite de F1

Article précédent

Découvrez le circuit du GP d'Arabie saoudite de F1

Article suivant

Mercedes : Pas de "réponses" évidentes pour l'arrière instable

Mercedes : Pas de "réponses" évidentes pour l'arrière instable
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Alpine
Auteur Filip Cleeren
Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren Prime

Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren

Les premiers pas de Daniel Ricciardo chez McLaren ont été difficiles, même si l'Australien semble être sur la bonne voie. Encore faut-il confirmer après une adaptation complexe à sa nouvelle écurie.

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1 Prime

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Il y a 35 ans, Elio de Angelis a connu un accident au Circuit Paul Ricard, lequel n'aurait jamais entraîner sa mort, et dont la Formule 1 a tiré des leçons précieuses.

Formule 1
14 mai 2021
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

Formule 1
13 mai 2021
L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021