Alpine et la F1 : la stratégie "sera décidée par le PDG" de Renault

La rumeur d'un changement de nom de l'écurie Renault pour intégrer le nom d'Alpine enfle, mais Cyril Abiteboul rappelle que c'est le grand patron du Losange, Luca de Meo, qui devra trancher le sujet.

Alpine et la F1 : la stratégie "sera décidée par le PDG" de Renault

Au lendemain de l'annonce faite par le groupe Renault d'un projet de réorganisation de ses marques, Cyril Abiteboul a commenté la situation en marge du Grand Prix d'Italie. Directeur général de Renault Sport Racing ainsi que de l'écurie de F1 du Losange, le Français s'est vu confier le pilotage de la mission de réflexion autour de l'avenir d'Alpine. Les rumeurs font état d'une possible arrivée de l'entité en F1, qui pourrait aller jusqu'à une refonte complète de l'identité de l'équipe. Sur ce point, Abiteboul assure que la décision ne lui revient pas, tout en précisant que, pour le moment, le dossier qui lui est confié vient s'ajouter aux responsabilités qu'il assume déjà.

Lire aussi :

"Ces questions ne sont pas pour moi", prévient-il quant à la possibilité d'un changement de nom de l'écurie tricolore. "Il s'agit de questions pour la stratégie d'entreprise, de questions pour le PDG. Mon avis, c'est qu'avec les nouveaux Accords Concorde, nous avons enfin la possibilité de disposer d'une plateforme stable en Formule 1, qui est une formidable plateforme marketing. La manière dont nous voulons utiliser cette plateforme sera décidée par le PDG. Nous avons une base flexible et nous avons différentes marques. Nous aurons probablement besoin de rationalisation, compte tenu des résultats financiers du groupe. Nous devons optimiser la manière dont nous faisons les choses, mais en premier lieu, il y a une stratégie à définir et ce n'est pas à moi de la dévoiler."

Revenant sur le cas plus précis d'Alpine, Abiteboul assure que Luca de Meo, nouveau grand patron de Renault, a de "grandes attentes" pour la marque. "Cela nécessite une organisation : un département ingénierie, un département produit, un département ventes et communication", énumère-t-il, la volonté du Losange étant de voir chacune de ses marques devenir autonome. "C'est ce que nous aimerions faire, c'est ce que nous avons fait pour l'écurie en bâtissant une infrastructure et une plateforme."

"Dans l'immédiat, on m'a donné pour mission d'établir des propositions afin de structurer notre marque", conclut Abiteboul. "On ne m'a pas demandé de diriger la marque. Ce n'est donc en aucun cas un recrutement définitif ou quoi que ce soit. C'est là-dessus que je vais me concentrer : parmi ce que l'on m'a confié il y a ce que je fais en Formule 1, et il n'est absolument pas question de changer la direction de l'équipe durant le temps de ma mission."

partages
commentaires
Pour Sainz, la malchance "commence à faire très mal"
Article précédent

Pour Sainz, la malchance "commence à faire très mal"

Article suivant

Affaire Racing Point : Ferrari pose ses conditions

Affaire Racing Point : Ferrari pose ses conditions
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021