Amer, Boullier donne la priorité à Grosjean à Singapour

Éliminé en Q2, Kimi Räikkönen éprouve toutes les peines du monde à se montrer compétitif à Singapour ce week-end

Éliminé en Q2, Kimi Räikkönen éprouve toutes les peines du monde à se montrer compétitif à Singapour ce week-end. Le Finlandais, qui a déjà signé chez Ferrari pour 2014, doit composer avec des douleurs au dos qui ne l'aident pas vraiment sur un tracé urbain qui est très physique.

Pour Eric Boullier, tous les vents sont contraires et expliquent la contre-performance de Räikkönen ce samedi. L'objectif pour Lotus sera avant tout d'offrir la possibilité à Romain Grosjean d'aller cueillir un podium demain.

"Avec les anti-douleurs il [Räikkönen] ne sent rien, mais on va l'observer durant la nuit et on prendra une décision demain", explique Boullier. "Ce n'est pas son meilleur week-end c'est sûr mais je pense que le mal de dos n'a pas dû aider avec tout ce qu'il s'est passé cette semaine. Le timing de ses déclarations n'est pas idéal, ce n'est jamais bon de dévoiler tout cela au public. Nous devons donner une priorité à certaines personnes quant au paiement, ce qui est logique. C'est triste d'une certaine manière, mais il faut que l'on continue de se battre."

Après les déclarations de Räikkönen sur les raisons de son départ de chez Lotus, l'amertume est clairement perceptible dans la bouche du team principal français.

"Nous ne changerons rien dans nos habitudes sur les Grands Prix, tout sera partagé, mais les données de la voiture de 2014 ne seront pas données à Kimi bien sûr. La voiture est bonne, Romain aussi, ce qui est positif, l'objectif pour demain, c'est le podium."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Romain Grosjean
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités