Schumacher progresse grâce à son amitié avec Vettel

D'après Mick Schumacher, son amitié avec Sebastian Vettel et les conseils prodigués par le quadruple Champion du monde lui sont d'une grande aide pour sa carrière en Formule 1.

Schumacher progresse grâce à son amitié avec Vettel

Déjà très proche de Sebastian Vettel lorsque le pilote allemand était encore employé par Ferrari, Mick Schumacher est devenu cette saison l'adversaire du quadruple Champion du monde à la suite de sa titularisation en Formule 1, au sein de Haas. La rivalité entre les deux hommes ne dépasse pas les limites de la piste néanmoins, et à plusieurs reprises les caméras ont pu immortaliser des moments de complicité entre Vettel et Schumacher dans le paddock.

Bien sûr, cette "amitié" en rappelle une autre mêlant Michael Schumacher, au crépuscule de sa carrière, et celui que l'on surnommait Baby Schumi dans ses jeunes années, et qui était en passe de dominer le début des années 2010. Sa relation actuelle avec Mick Schumacher est donc lourde de sens.

Le lauréat 2020 de la Formule 2 révèle que Vettel l'a pris sous son aile en lui donnant de précieux conseils dans l'espoir de le voir accélérer sa progression en tant que pilote. "Évidemment, nous sommes en compétition mais néanmoins, j'ai un énorme respect pour [Vettel]", assure Schumacher. "Et je pense que nous pouvons appeler cela une amitié, ce qui est vraiment super. Il a une grande expérience et il y a tellement de choses que je peux apprendre de lui."

"[Vettel] m'a donné beaucoup de conseils. La plupart d'entre eux sont secrets mais le plus grand conseil qu'il m'a donné est de ne jamais oublier pourquoi je suis ici : parce que j'aime ce sport. Et je pense qu'une fois que vous perdez cet amour, vous n'êtes plus au bon endroit. Donc je profite, je fais le plus beau métier du monde. Et je pense que c'est génial d'avoir quelqu'un comme lui pour me conseiller."

Lire aussi :

Les conseils d'un quadruple Champion du monde sont en effet très précieux pour un jeune rookie faisant ses débuts au volant de l'une des monoplaces les moins compétitives du plateau. Mis en difficulté par sa Haas VF-21, Schumacher peut aussi compter sur son équipe, qui s'est montrée très compréhensive et à l'écoute en ce début de saison, même en cas d'erreur de pilotage.

Selon le fils de Michael Schumacher, l'environnement sain qui règne chez Haas contribue fortement à son développement et à l'amélioration de sa pointe de vitesse en piste. "L'équipe m'aide beaucoup dans mon développement mais aussi dans ma confiance. Ils ont vraiment foi en nous, les pilotes. Et c'est ce lien en train de se nouer qui va faire la différence sur la feuille de temps. Parce que la connexion avec l'équipe est si forte que l'on trouvera toujours de quoi améliorer son tour", estime-t-il.

"Nous construisons [cette relation] chaque jour, chaque fois que nous nous voyons. Et même lorsque nous ne nous voyons pas, nous continuons à le faire, parce que nous avons des réunions en coulisses que les gens ne verront probablement jamais. Le travail est quotidien, nous devons encore nous améliorer et cela fera notre force à l'avenir."

partages
commentaires

Voir aussi :

Vettel : "Poursuivre sur cette lancée" avec Aston Martin
Article précédent

Vettel : "Poursuivre sur cette lancée" avec Aston Martin

Article suivant

Rosberg : Voir Wolff si occupé m'a ôté l'envie d'être patron d'équipe

Rosberg : Voir Wolff si occupé m'a ôté l'envie d'être patron d'équipe
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021