Analyse technique - Mercedes innove encore

La Formule 1 n'est qu'une bataille interminable entre les équipes de Formule 1 : il s'agit de développer sa voiture plus vite que les concurrents pour s'assurer le succès. Voici les dernières informations sur les évolutions qui sont apparues au Grand Prix du Canada, par Giorgio Piola.

Mercedes est en tête du peloton en piste cette année, mais s'est également positionné en avance par rapport aux autres en termes de design, à Montréal.

C'était la première fois que la W06 Hybrid roulait avec un tambour de frein ouvert, dont le disque de carbone avait quatre trous d'affilée. Mais le plus intéressant est la façon dont l'écurie a utilisé le conduit de frein comme un élément aérodynamique.

Les équipes utilisent les conduits à l'arrière pour créer de l'appui aérodynamique supplémentaire, tandis que ceux à l'avant servent à nettoyer le flux d'air et à améliorer l’efficacité.

 

Mercedes AMG F1 W06 detail
Mercedes AMG F1 W06

Giorgio Piola

 

Pour le Canada, Mercedes a introduit une longue ailette verticale qui a l'air d'un déflecteur. C'est une innovation plus qu'une évolution, et cela fonctionne bien en conjonction avec le profil aérodynamique des triangles de suspension.

 

Mercedes AMG F1 W06 detail
Mercedes AMG F1 W06

Giorgio Piola

 

Il y a aussi eu des changements moins visibles chez Mercedes. Sur le capot moteur, il y avait une petite bosse qui n'a pas l'air si importante vu de l'extérieur. Elle l'est pourtant, car en-dessous se trouve un grand refroidisseur pour l'ERS.

C'était une solution aux problèmes que l'équipe a rencontrés l'an dernier, d'autant que le Canada et l'Autriche sont deux des circuits les plus durs pour la récupération d'énergie.

 

McLaren MP4-30 detail
McLaren MP4-30

Giorgio Piola

 

L'importance de la performance de l'aileron avant a été soulignée à nouveau au Canada, les équipes ayant apporté des modifications mineures à leurs ailerons avant.

McLaren a changé la position du dispositif de réglage d'aileron avant pour pouvoir peaufiner les réglages plus facilement lors du weekend de course. Sur la photo ci-dessus, le dispositif ne permet aux écuries que de changer l'ailette du haut, tandis que ci-dessous, les modifications peuvent être effectuées sur deux sections.

 

Ferrari SF15-T detail
Ferrari SF15-T

Giorgio Piola

 

Ferrari a également modifié les ailettes en les rapprochant du centre, bien plus incurvées pour que l'air soit mieux dirigé autour de la voiture.

 

Williams FW37 detail
Williams FW37

Giorgio Piola

 

Williams et Sauber étaient les seules écuries à courir avec un "monkey seat" sur l'aileron arrière. Le but n'était toutefois pas d'avoir plus d'appui aérodynamique : il s'agissait d'améliorer l'équilibre aérodynamique.

À Bahreïn, par exemple, Williams avait un problème avec l'aileron arrière que le monkey seat l'a aidé à résoudre.

 

Red Bull Racing RB11 detail
Red Bull Racing RB11

Giorgio Piola

 

Cette image montre la voiture de Daniil Kvyat. On peut voir un déflecteur triple qui est très similaire à celui de Toro Rosso et de Mercedes. Les deux pilotes l'ont essayé le vendredi, bien que seul Kvyat ait fait la course avec.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Analyse
Tags piola