Formule 1
C
GP de Bahreïn
28 mars
EL1 dans
63 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
86 jours
09 mai
Prochain événement dans
103 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
135 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
142 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
159 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
177 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
191 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
219 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
226 jours
12 sept.
Course dans
233 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
247 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
250 jours
10 oct.
Course dans
261 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
275 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
282 jours
Contenu spécial
Dossier

Contenu spécial

Le directeur sans ego qui tire McLaren vers le haut

partages
commentaires
Le directeur sans ego qui tire McLaren vers le haut
Par :
Co-auteur: Ben Edwards

Si McLaren s'est propulsé à la troisième place du championnat des constructeurs, c'est notamment grâce à son nouveau directeur. Mais le succès d'Andreas Seidl n'est pas une surprise...

Les difficultés connues par McLaren pendant plusieurs années, notamment lors du partenariat avec Honda, paraissent désormais bien lointaines. En 2020, la légendaire écurie britannique a réalisé son meilleur résultat au championnat constructeurs depuis huit ans au terme d'une saison haletante pour les quatre écuries à la lutte pour le top 3. Carlos Sainz a joué la victoire à Monza, Lando Norris est également monté sur le podium, et les deux hommes ont engrangé un total de 202 points en 17 courses.

Il est difficile de ne pas y avoir la patte d'Andreas Seidl, qui a débarqué à Woking en tant que directeur d'équipe le 1er mai 2019. Connu pour avoir mené Porsche au succès en Endurance, l'Allemand de 45 ans n'était pas étranger au paddock de la Formule 1, puisqu'il travaillait déjà chez BMW dans les années 2000, d'abord lorsque la marque à l'hélice motorisait Williams, puis pour son retour en tant que constructeur à part entière.

Hamilton voit Bottas encore meilleur en 2021

Article précédent

Hamilton voit Bottas encore meilleur en 2021

Article suivant

Renault : Des difficultés sont nés des enseignements

Renault : Des difficultés sont nés des enseignements
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Benjamin Vinel