Anonymous et les manifestants ont raison du pitwalk canadien

L’un des aspects les plus sympathiques du Grand Prix du Canada s’est envolé avec la tension sociale régnant actuellement dans la ville québécoise

L’un des aspects les plus sympathiques du Grand Prix du Canada s’est envolé avec la tension sociale régnant actuellement dans la ville québécoise. La traditionnelle journée libre du jeudi, permettant aux fans de parcourir la pitlane gratuitement et de s’approcher au plus près du monde qui les fascine, est contrariée par les menaces de manifestation sur le circuit Gilles Villeneuve.

Devoir annuler notre journée ‘Portes Ouvertes’ nous attriste beaucoup. Nous souhaitons adresser nos sincères excuses aux fans de F1 et à nos spectateurs qui apprécient cette réunion annuelle avec les équipes du Championnat du Monde”, a déclaré François Dumontier, promoteur du GP, qui a déjà constaté une importante baisse du nombre d’achat de tickets pour l’évènement.

L’annulation fait également écho à des menaces planant au-dessus de l’organisation du GP par le groupe cyber-anarchiste Anonymous.

Comme nous l’avons fait à Bahreïn, Anonymous a l’intention de ruiner la petite fête de Mr Ecclestone”, indique le groupe, orthographiant cette fois correctement le nom du Grand Argentier de la F1.

Anonymous menace une nouvelle fois de pirater des sites internet et d’avoir accès aux données cryptées des systèmes du GP, comprenant les numéros de cartes de crédit des acheteurs de tickets en ligne. Le groupe assimile sa démarche à une protestation contre les répressions policières brutales de manifestants étudiants au Québec. Anonymous reproche également à la F1 de se produire dans des pays ne respectant pas les droits de l’homme selon Amnesty International.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gilles Villeneuve
Type d'article Actualités