Approche pragmatique et potentiel énorme pour la MP4-29

Alors que McLaren est devenue la première équipe du plateau à dévoiler sa monoplace 2014 grandeur nature, Jonathan Neale est revenu sur le défi de taille que représentait la nouvelle réglementation technique pour concevoir la MP4-29

Alors que McLaren est devenue la première équipe du plateau à dévoiler sa monoplace 2014 grandeur nature, Jonathan Neale est revenu sur le défi de taille que représentait la nouvelle réglementation technique pour concevoir la MP4-29.

La dernière-née de Woking arbore un look en corrélation avec cette nouvelle réglementation, avec notamment ce museau en forme de 'M' qui répond aux nouvelles mesures imposées par la FIA.

McLaren a eu une approche très raisonnée pour coller au règlement, tout en s'ouvrant un potentiel très large de solutions à exploiter dans le développement.

"Nous n'avons jamais connu de tels changements de réglementation auparavant. Être réactif et gérer ces changements, tout en repoussant les limites de la performance, a été un travail extrêmement difficile", précise le directeur général de McLaren Racing.

"Nous avons été relativement pragmatiques. Nous savons que le besoin de constance l'emporte d'abord sur le besoin de performance. Les essais hivernaux ne seront pas une chasse aux réglages pour affiner la voiture. L'hiver, et même les premières courses, seront là pour comprendre le fonctionnement de la voiture du mieux possible."

Neale insiste en effet sur la course au développement qui va faire rage dès les premiers essais de Jerez. Il souligne le besoin de régularité, et par conséquent de fiabilité dans un premier temps. Mais il prévient : l'équipe qui sera la plus souple pour s'adapter et développer sa monoplace aura presque gagné la partie.

"Pour atteindre cet objectif, nous avons besoin d'une base cohérente qui répondra aux changements de réglementation. En outre, le travail des ingénieurs et des designers pour comprendre et interpréter les données en piste sera plus important qu'avant. C'est pourquoi cette année, plus que jamais, ce sera une course au développement. Je ne pense pas nécessairement que la voiture qui gagnera la première course sera celle qui gagnera le championnat, comme nous avons pu le voir dans le passé."

"Il s'agira plutôt pour les équipes d'avoir la capacité de réagir. Nous avons déjà un package d'améliorations que nous tenons prêt pour la première course, et nous allons découvrir de nouvelles choses en soufflerie ou en CFD, en permanence. Une fois que les essais auront débuté, je pense que nous allons voir un débit d'idées et de concepts très intense. Le championnat va se gagner ou se perdre ici."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités