Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
49 jours
09 mai
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
98 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
105 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
140 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
154 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
182 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
189 jours
12 sept.
Course dans
196 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
210 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
213 jours
10 oct.
Course dans
223 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
238 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
245 jours
07 nov.
Course dans
252 jours

Les équipes de F1 auront du mal à retrouver de l'appui aéro en 2021

Le directeur technique de Racing Point, Andy Green, estime que les écuries de Formule 1 auront du mal à retrouver les niveaux d'appui aérodynamique 2020 après les changements imposés par la FIA.

partages
commentaires
Les équipes de F1 auront du mal à retrouver de l'appui aéro en 2021

Afin de permettre aux pneus de mieux résister aux contraintes imposées par les monoplaces modernes, la FIA a décidé d'imposer une réduction de l'appui généré par les F1 en vue de 2021. Ainsi, il a dans un premier temps été décidé de procéder à un important découpage du fond plat devant les pneus arrière puis, quand la fédération s'est aperçue que ce changement serait insuffisant, de faire retirer un certain nombre d'éléments de certaines portions des voitures, comme les fentes sur les côtés ou les ailettes sur les écopes ou le diffuseur.

Les évaluations des instances semblaient indiquer qu'une perte de 10% d'appui était attendue. Mais Andy Green, le directeur technique de Racing Point, estime que l'effet sera plus important que prévu, en raison de l'impact que ces modifications auront sur le flux d'air. Pour lui, c'est clair : les écuries ne parviendront pas à retrouver le niveau d'appui perdu durant l'hiver.

Lire aussi :

"Malheureusement, pour nous c'est encore plus important", a-t-il répondu quand Motorsport.com l'a interrogé sur les derniers changements. "C'est une autre grosse étape. Pas autant que la première mais, toujours en ce qui nous concerne, ça va dans la mauvaise direction."

"C'est un trou duquel nous allons devoir nous sortir lors des prochains mois, ce qui est le but. L'intention de la réglementation était de diminuer l'appui et de s'assurer que nous n'ayons pas plus d'appui qu'à la fin de cette année. Je suis assez confiant que ce sera le cas, il n'y a aucune chance que nous revenions au niveau d'appui que nous avons cette année. Je pense donc que la FIA peut cocher cette case, c'est fait. C'est à nous maintenant d'essayer d'en tirer le meilleur parti possible."

La situation des écuries n'est pas seulement liée à la baisse de l'appui décidée, mais également aux restrictions plus importantes sur les tests aérodynamiques et à la nécessité de travailler également sur les règles 2022 avec la possibilité de faire basculer les ressources de recherche et développement vers elles dès le 1er janvier 2021. "Si nous avions plus de temps, et ne devions pas nous pencher sur 2022, je suis quasiment sûr que nous pourrions revenir au niveau où nous sommes actuellement. Mais beaucoup de choses entrent aussi en jeu."

"Non seulement il faut réfléchir à la voiture 2022, mais début janvier, les restrictions en matière d'essais aérodynamiques changent à nouveau, avec une forte réduction du développement aérodynamique. Cela va donc nous gêner aussi. Je pense donc qu'avec tous ces éléments réunis, nous ferions un très bon travail si nous arrivions à nous rapprocher de notre situation actuelle."

Voir aussi :

Alonso ne pense pas être à 100% dès le premier GP 2021

Article précédent

Alonso ne pense pas être à 100% dès le premier GP 2021

Article suivant

Photos - Le test de Fernando Alonso avec Renault à Bahreïn

Photos - Le test de Fernando Alonso avec Renault à Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Racing Point
Auteur Fabien Gaillard
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021