Après 8 titres en 4 ans, Renault remet tout à plat

Tout au long de son histoire, Renault Sport a connu le succès en championnat du monde de F1 aussi bien en tant que constructeur que comme motoriste

Tout au long de son histoire, Renault Sport a connu le succès en championnat du monde de F1 aussi bien en tant que constructeur que comme motoriste.

Artisan de la victoire des couronnes de Fernando Alonso avec Renault F1 Team ou encore de Damon Hill et Jacques Villeneuve chez Williams ou Michael Schumacher avec Benetton, et d’un total de 12 récompenses constructeurs, Renault Sport F1 exerce depuis quatre ans une domination solide sur le championnat du monde en tant que motoriste de l’équipe Red Bull Racing, ayant de nouveau scellé les deux titres mondiaux avec Sebastian Vettel et Mark Webber.

Le bloc RS27 V8 Renault, développant 750cv, était avant tout un outil de haute performance produit à l’usine française de Viry-Châtillon. Flexible et capable de porter différents châssis vers la victoire, comme peuvent en témoigner les équipes Lotus F1 Team et Williams F1, il était avant le passage à l’ère V6 Turbo l’arme à avoir Formule 1, grâce à une équipe professionnelle et dédiée réalisant tous les travaux de recherche et développement. Le site se trouve en région parisienne, dans un environnement hi-tech et profondément orienté vers la passion et l’humain, très français, mais bénéficiant également du savoir-faire des meilleurs dans leur domaine en provenance de l’international.

La F1 est le pinacle du sport automobile et représente le meilleur centre d’expérimentation possible pour développer les ressources moteur de demain et former des ingénieurs de premier plan. Dès lors, y rencontrer le succès durable n’a rien d’une sinécure, et c’est en permanence que l’équipe Renault Sport F1 se remet en question, jour après jour, comme en ayant dû mener de front plusieurs programmes, comme celui, révolutionnaire, de la motorisation V6 Turbo 1.6L, arrivant cette année et faisant évidemment beaucoup parler après Jerez.

Le projet Renault Energy F1-2014 est né dès janvier 2012 à Viry-Châtillon, soit plus de 2 ans avant sa mise en service dans le Championnat du Monde de Formule 1. Retour sur 18 mois de travail intense. Sebastian Vettel, Romain Grosjean, Kimi Räikkönen : tous ont pu se rassurer du degré d’implication et de dévouement des troupes Renault lors de leurs passages successifs à l’usine. Comptant sur les performances du bloc Renault ayant réalisé plus de podiums et de victoires en cette saison 2013 que n’importe quelle autre propulsion, Caterham et Toro Rosso ont également fait le choix de pousser la collaboration avec la firme française cette saison.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Mark Webber , Jacques Villeneuve , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Damon Hill , Sebastian Vettel , Romain Grosjean
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso , Williams , Lotus F1
Type d'article Actualités