Après Räikkönen, au tour de Grosjean d'aller à Enstone

Une semaine après Kimi Räikkönen, Romain Grosjean a rendu visite à l’équipe Lotus, à son usine d'Enstone, afin d’aller à la rencontre du personnel pour préparer parfaitement la saison à venir

Une semaine après Kimi Räikkönen, Romain Grosjean a rendu visite à l’équipe Lotus, à son usine d'Enstone, afin d’aller à la rencontre du personnel pour préparer parfaitement la saison à venir.

Le Français occupait le rôle de pilote d’essais chez Lotus Renault GP en 2011 et a déjà pu se familiariser avec l’ensemble de l’écurie au cours de l'année dernière. Il accorde une certaine importance à passer du temps avec les ingénieurs et les mécaniciens, puisqu’ils passeront une centaine de jours ensemble à parcourir le globe au fil des Grands Prix.

"D’abord, j’ai eu la chance de m’asseoir dans une maquette du châssis 2012. C’est toujours spécial de s’installer pour la première fois dans une nouvelle voiture, très excitant et très cool ! Nous avons aussi parlé des programmes pour la nouvelle année avec les nouvelles règles, les nouveaux pneus et le déroulement des week-ends de Grand Prix. C’est toujours un plaisir de venir à Enstone. J’aime bien me balader dans l’usine, discuter avec les différents départements et connaître tout le monde un peu mieux. Je fais partie de l’équipe depuis l’an dernier et je connais bien les ingénieurs et les mécaniciens, mais un pilote ne cesse jamais d’apprendre," a déclaré Grosjean sur le site officiel de Lotus.

"Avoir travaillé avec l’équipe l’an dernier était une très bonne chose parce que cela m’a donné une meilleure compréhension des gens. C’est très important de passer du temps avec l’équipe avant la saison parce que nous allons passer 20 week-ends de course ensemble, autrement dit plus de 100 jours ! C’est mieux de commencer sur un bon pied. En fait, je serai sans doute plus souvent avec les gars qu’avec ma fiancée cette année."

Pendant cette intersaison, Grosjean s'adonne à différentes activités sportives afin de maintenir sa condition physique et se muscler les parties du corps qui seront soumises à rude épreuve au volant d’une Formule 1.

"L’entraînement fait partie du métier. Heureusement pour moi, j’aime ça ! Travailler les muscles du cou est la seule chose qui n’est guère plaisante, je pense, parce que c’est une partie du corps assez spéciale à exercer. Mais c’est essentiel pour aider les pilotes à encaisser les forces qu’ils subissent dans une Formule 1. J’ai la chance de jouer au squash et au tennis, ce qui me plait vraiment et lorsque le temps le permet, j’aime aller courir et faire du vélo. Je préfère toujours être à l’air libre," a ajouté le champion de GP2 Series.

"Lorsque vous vous préparez pour passer 90 minutes dans une Formule 1, cela aide de pratiquer ce genre d’exercices sur une durée identique. Si vous voulez monter sur le podium, il est essentiel que votre performance ne faiblisse pas. Alors je cours, en général, entre 10 et 20 km ou je roule entre 60 et 100 km sur mon vélo pour être au sommet de ma forme !"

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Romain Grosjean
Type d'article Actualités