Arrivabene a cru en une quatrième victoire Ferrari

Sans l'entrée en jeu de la voiture de sécurité en fin de course, Ferrari aurait tenté une stratégie décalée avec Sebastian Vettel, exposant les pilotes Mercedes.

Arrivabene a cru en une quatrième victoire Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T bloque une roue au freinage
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11 et Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T en lutte pour une position
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Le vainqueur et Champion du Monde Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, le deuxième, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, le troisième Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Charger le lecteur audio

Ferrari pense avoir tout ce qu’il lui faut pour battre Mercedes en Formule 1 la saison prochaine, après avoir enfin vu Sebastian Vettel écarté mathématiquement de la course au titre mondial au terme du Grand Prix des États-Unis.

Vettel n’aurait même pas osé rêver d’occuper la seconde place du championnat du monde à ce stade de la saison en devançant la Mercedes de Rosberg, après les performances en demi-teinte de la Scuderia en 2014. Auteur de 3 succès et 9 autres podiums cette année, le jeune allemand est clairement l’un des grands hommes forts de la saison et n’attend qu’un nouveau pas en avant en termes de performances de la part de la Scuderia pour mener une réelle lutte pour la couronne 2016.

Maurizio Arrivabene, Directeur d’Equipe Ferrari, a vu assez de signes positifs au sein du team cette année et dans les préparatifs de l’an prochain pour réellement penser pouvoir mener ce combat contre Mercedes.

"Je pense que l’équipe a démontré cette année être vraiment forte. Il nous faut consolider ce team et ne pas changer n’importe quoi. Nous sommes impatients de faire un bon travail l’an prochain. Jock Clear arrive, mais une personne ne change pas toute la structure d’une équipe : il arrive en tant que personne additionnelle".

Ferrari s’était fixé en début de saison l’objectif de trois victoires en course, en espérant quelques coups d’éclat. Le team pensait à un moment tenir une chance de signer un quatrième succès, lorsque Sebastian Vettel fut le seul à disposer des gommes medium en seconde moitié du GP des USA, tandis que le reste du plateau devait encore s’arrêter pour passer des enveloppes neuves.

 un certain point de la course, avant le Safety Car pour Hülkenberg, nous rêvions!", s’amuse l’Italien. "Mais c’est comme ça, nous sommes heureux. On pensait aller au bout avec le premier composé de pneus, puis nous avons regardé le timing lorsque Mercedes a aussi changé [en tendres]. On s’est dit qu’il nous fallait des pneus avec de meilleures performances que le medium, mais l’idée originale sans Safety Car était de maintenir ces pneus jusqu’à la fin de la course".

partages
commentaires
Lewis Hamilton, enfin un Britannique qui conserve sa couronne!
Article précédent

Lewis Hamilton, enfin un Britannique qui conserve sa couronne!

Article suivant

Photos - Lewis Hamilton, un troisième titre au pays des yankees!

Photos - Lewis Hamilton, un troisième titre au pays des yankees!