Arrivabene - C'est officiel, Räikkönen est de retour!

Tout ne s'est pas passé comme prévu pour Ferrari à Bahreïn, et le sentiment était mitigé entre la belle deuxième place de Kimi Raikkonen, intercalé entre les deux Mercedes, et le regret de n'avoir pas pu aller chercher la victoire.

Les hommes de Maranello ont tenté un coup stratégique avec le pilote finlandais, mais ont également dû s'adapter en modifiant le plan de marche établi pour Sebastian Vettel, qui s'est fait doubler par Nico Rosberg dès son premier relais.

"Nous avions une stratégie claire pour les deux pilotes. Seb a fait deux petites erreurs, la plus grosse au début donc nous avons été obligés de changer sa stratégie", a expliqué Maurizio Arrivabene. "Nous avons dit à Kimi de suivre notre stratégie ; à un certain moment il n'était pas vraiment convaincu, et nous lui avons dit non, nous restons comme cela. Il a été suffisamment courageux et discipliné pour suivre et c'était un bon résultat. Avec Seb nous sommes passés au plan B, mais avec Kimi nous avons suivi exactement ce que nous voulions."

Être agressif pour atténuer l'écart avec Mercedes

Le choix de tenter un véritable pari avec Räikkönen était réfléchi en amont, compte tenu de l'écart de performance avec Mercedes. Tant que la Scuderia Ferrari n'est pas encore au niveau de l'écurie allemande, Arrivabene rappelle qu'il faut user d'agressivité et d'ingéniosité sur le plan tactique. 

"Nous reconnaissons l'écart que nous avons avec Mercedes, donc la seule manière de faire est d'être agressif, car à ce stade vous pouvez faire une erreur si vous êtes agressif", rappelle le directeur de l'écurie. "Si un jour - je ne sais pas quand - nous sommes capables de les rattraper, bien sûr la stratégie devra être mise en place de manière différente."

"Vous avez vu vendredi que notre rythme était bon, mais la température était différente [dimanche]. C'est la raison pour laquelle nous avons changé la stratégie que nous avions en tête auparavant, en raison des conditions de piste. Si tout s'était bien passé, je suis certain que nous aurions eu deux pilotes sur le podium. Je ne vous dis pas dans quelles positions, mais deux pilotes, c'est certain. Je ne vous dis pas dans quelle position car je ne le sais pas!"

Vettel pardonné, Räikkönen encensé

Ferrari doit donc se contenter d'avoir placé un seul de ses hommes sur le podium de Sakhir, mais peut se féliciter de pouvoir compter sur deux pilotes dont les qualités ne cessent d'être louées.

"Concernant Seb, je dois dire qu'il a fait deux petites erreurs, mais nous ne devons pas oublier ce qu'il a fait jusqu'à maintenant ; il a gagné une course et fait deux podiums", souligne Arrivabene. "Parfois cela arrive, nous sommes des êtres vivants, et c'est la beauté du sport. Je suis heureux pour Kimi car maintenant je peux dire officiellement, non pas qu'il a signé un contrat, mais que Kimi est de retour. Nous avons deux pilotes solides."

 

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Nico Rosberg , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags bahrein, ferrari, scuderia