Arrivabene pointe une décision "inacceptable", un manque de "bon sens"

Le directeur de Ferrari, Maurizio Arrivabene, a qualifié d'"inacceptable" l'erreur de son équipe dans le choix des pneus lors des qualifications du Grand Prix du Japon, mettant en exergue un manque de "bon sens" sur le muret des stands.

Arrivabene pointe une décision "inacceptable", un manque de "bon sens"

Alors qu'il doit lutter pour essayer de reprendre du terrain au championnat pilotes, Sebastian Vettel ne s'élancera pas ce dimanche de la position la plus aisée pour le faire puisqu'il se positionnera au huitième emplacement sur la grille après avoir signé le neuvième temps de la Q3.

Une contre-performance qui tombe mal et qui trouve ses racines dans un choix osé mais erroné de gommes pour entamer la dernière partie des qualifications, les SF71H se présentant en bout de ligne des stands en intermédiaires quand le reste des pilotes est parti en slicks supertendres. Après avoir changé d'enveloppes, les pilotes de la Scuderia ont tous deux commis une erreur à Spoon dans leur seul tour lancé en pneus neufs et sur une piste encore praticable, celle de Vettel s'avérant particulièrement coûteuse puisqu'elle l'a relégué à 4,4 seconde de la pole.

Lire aussi :

Ensuite, au lieu de tenter un autre tour lancé sur ce premier train de pneus face à des conditions qui empiraient à vu d’œil, l'Allemand et son équipier sont repassés par les stands et ont chaussé un dernier train de supertendres neufs. Trop tard, cependant, pour pouvoir améliorer, sur une piste cette fois totalement humide.

Si le quadruple Champion du monde a refusé de s'en prendre à son écurie en public, Maurizio Arrivabene n'a pas été aussi indulgent : "De la façon dont les choses se sont passées, je ne pense pas que la pole position était à notre portée, mais ce qui s'est passé aujourd'hui est inacceptable", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Je suis très en colère. Ce n'est pas la première fois que ces erreurs surviennent. Je ne veux pointer du doigt personne en particulier, mais je suis très déçu."

Il estime que le processus de prise de décision sur le muret des stands Ferrari n'est pas suffisamment bon et que le staff, plutôt jeune, a peut-être manqué d'expérience. "Contrairement à d'autres fois, il était facile de comprendre ce qui se passait en piste, tous nos concurrents ont quitté les stands en slicks. Parfois, il est plus utile de sortir la tête des ordinateurs et de regarder la piste, d'utiliser le bon sens. C'est vrai que nous sommes une équipe jeune et qu'il nous manque probablement un 'vieux briscard', une personne expérimentée capable de lire des situations correctement et rapidement."

Alors que l'écurie va désormais se pencher sur la meilleure façon d'éviter ce type d'erreurs à l'avenir, Arrivabene n'a pas exclu que ces problèmes conduisent des changements d'organisation plus importants durant l'hiver. "Les calculs sont fait à la fin de l'année, et nous interviendrons si nécessaire."

Avec Roberto Chinchero et Jonathan Noble

partages
commentaires
Hartley est "ravi" après "toutes les merdes des derniers mois"

Article précédent

Hartley est "ravi" après "toutes les merdes des derniers mois"

Article suivant

Désabusé, Alonso ne pense qu'au WEC

Désabusé, Alonso ne pense qu'au WEC
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021