Arrivabene pointe une décision "inacceptable", un manque de "bon sens"

Le directeur de Ferrari, Maurizio Arrivabene, a qualifié d'"inacceptable" l'erreur de son équipe dans le choix des pneus lors des qualifications du Grand Prix du Japon, mettant en exergue un manque de "bon sens" sur le muret des stands.

Arrivabene pointe une décision "inacceptable", un manque de "bon sens"

Alors qu'il doit lutter pour essayer de reprendre du terrain au championnat pilotes, Sebastian Vettel ne s'élancera pas ce dimanche de la position la plus aisée pour le faire puisqu'il se positionnera au huitième emplacement sur la grille après avoir signé le neuvième temps de la Q3.

Une contre-performance qui tombe mal et qui trouve ses racines dans un choix osé mais erroné de gommes pour entamer la dernière partie des qualifications, les SF71H se présentant en bout de ligne des stands en intermédiaires quand le reste des pilotes est parti en slicks supertendres. Après avoir changé d'enveloppes, les pilotes de la Scuderia ont tous deux commis une erreur à Spoon dans leur seul tour lancé en pneus neufs et sur une piste encore praticable, celle de Vettel s'avérant particulièrement coûteuse puisqu'elle l'a relégué à 4,4 seconde de la pole.

Lire aussi :

Ensuite, au lieu de tenter un autre tour lancé sur ce premier train de pneus face à des conditions qui empiraient à vu d’œil, l'Allemand et son équipier sont repassés par les stands et ont chaussé un dernier train de supertendres neufs. Trop tard, cependant, pour pouvoir améliorer, sur une piste cette fois totalement humide.

Si le quadruple Champion du monde a refusé de s'en prendre à son écurie en public, Maurizio Arrivabene n'a pas été aussi indulgent : "De la façon dont les choses se sont passées, je ne pense pas que la pole position était à notre portée, mais ce qui s'est passé aujourd'hui est inacceptable", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Je suis très en colère. Ce n'est pas la première fois que ces erreurs surviennent. Je ne veux pointer du doigt personne en particulier, mais je suis très déçu."

Il estime que le processus de prise de décision sur le muret des stands Ferrari n'est pas suffisamment bon et que le staff, plutôt jeune, a peut-être manqué d'expérience. "Contrairement à d'autres fois, il était facile de comprendre ce qui se passait en piste, tous nos concurrents ont quitté les stands en slicks. Parfois, il est plus utile de sortir la tête des ordinateurs et de regarder la piste, d'utiliser le bon sens. C'est vrai que nous sommes une équipe jeune et qu'il nous manque probablement un 'vieux briscard', une personne expérimentée capable de lire des situations correctement et rapidement."

Alors que l'écurie va désormais se pencher sur la meilleure façon d'éviter ce type d'erreurs à l'avenir, Arrivabene n'a pas exclu que ces problèmes conduisent des changements d'organisation plus importants durant l'hiver. "Les calculs sont fait à la fin de l'année, et nous interviendrons si nécessaire."

Avec Roberto Chinchero et Jonathan Noble

partages
commentaires
Hartley est "ravi" après "toutes les merdes des derniers mois"
Article précédent

Hartley est "ravi" après "toutes les merdes des derniers mois"

Article suivant

Désabusé, Alonso ne pense qu'au WEC

Désabusé, Alonso ne pense qu'au WEC
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021