Arrivabene : Ferrari ne doit plus "avoir peur de gagner"

Maurizio Arrivabene, directeur de la Scuderia Ferrari, estime que son écurie doit dépasser la peur de gagner pour battre Mercedes en Formule 1.

Arrivabene : Ferrari ne doit plus "avoir peur de gagner"

Après une autre campagne où les espoirs de titre pilotes de Ferrari ont été anéantis par des problèmes en seconde partie de saison, Arrivabene pense que l'équipe a souffert de n'avoir pas su gérer la pression liée à la lutte pour le championnat. Il a comparé cette situation à ce qui arrive souvent au tennis, quand un joueur qui a très bien joué et pris un avantage net s'écroule soudainement alors qu'il est au bord de la victoire.

Dans une interview accordée à une sélection de médias, dont Motorsport.com, lors des Ferrari Finali Mondiali à Monza, le directeur de la Scuderia a déclaré, à propos de la rivalité avec Mercedes : "Il y a des domaines dans lesquels nous sommes supérieurs, d'autres dans lesquels ils le sont. Mais je pense qu'il nous manque l'habitude de la victoire."

Lire aussi :

"Pour eux, signer un doublé est presque ordinaire. Pour nous c'est toujours un événement exceptionnel. Nous devons avoir plus conscience de nos moyens et ne pas avoir peur de gagner. En tennis, ils appellent ça 'braccino' : la peur de gagner qui arrive quand vous êtes proche du but. Nous devons avoir confiance en nous, et gagner est une bonne habitude."

Arrivabene a affirmé que l'une des leçons qu'il devait tirer de 2018 est l'importance, pour son écurie, de ne pas commencer à chercher des domaines à critiquer quand les choses se passent mal. Il a ainsi expliqué que sa propre colère – après l'échec des qualifications du Grand Prix du Japon – avait été sa seule perte de sang-froid en trois années à la tête de Ferrari.

"Il y a eu un moment [en 2018] où nous étions phénoménaux, puis une phase où le pilote a été pointé du doigt et finalement, après, une période où la voiture a été ciblée. Au final, nous avons encore plus compris qu'on gagne et qu'on perd tous ensemble. Il y a eu des erreurs de Vettel et, dans une moindre mesure, de l'équipe, mais la leçon dont nous avons pris conscience est qu'il n'y a pas besoin de pointer quiconque du doigt."

"Il y a un manager de l'équipe de course et c'est moi. Je me suis mis en colère une fois, mais je pense qu'une fois en trois ans et demi, c'est acceptable. Quand les choses se passent mal, je suis là, et je l'ai toujours dit. Mais quand tout va bien, ma satisfaction est d'aller sous le podium, de chanter l'hymne et d'applaudir. Une fois, peut-être que j'irai aussi sur le podium, mais il y a une longue liste de gens qui le méritent avant moi."

partages
commentaires
Avant son départ, Sainz voulait finir en trombe avec Renault

Article précédent

Avant son départ, Sainz voulait finir en trombe avec Renault

Article suivant

Matsushita veut revenir en Formule 2

Matsushita veut revenir en Formule 2
Charger les commentaires
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021