Arrivabene juge la pénalité de Vettel "excessive et injuste"

Chez Ferrari, on ne digère pas la pénalité qui a finalement privé de podium le quadruple champion du monde à Mexico.

C’est plusieurs heures après la course, alors qu’il avait pu goûter au champagne sur le podium qu’il venait de récupérer après la pénalité infligée à Max Verstappen, que Sebastian Vettel a lui aussi appris qu’il était sanctionné lui aussi. Rétrogradé au cinquième rang du Grand prix du Mexique après avoir écopé de dix secondes de pénalité, l’Allemand a perdu le bénéfice de sa troisième place après avoir été jugé responsable d’un contact en piste avec Daniel Ricciardo.

Ce podium envolé coûte cher à Ferrari, qui voit Red Bull Racing prendre un peu plus le large à la deuxième place du championnat constructeurs. Une pilule difficile à avaler pour Maurizio Arrivabene, qui peine à comprendre la sanction infligée à son pilote.

"Nous méritions ce podium à 100%", estime le directeur de la Scuderia Ferrari. "Toute l’équipe a montré une grande force de caractère, et les pilotes ont fait du grand travail. Malheureusement, le résultat a été retiré sur l’autel de la bureaucratie, et via une décision que je considère comme étant excessive et injuste, d’une certaine manière."

Satisfaction dans le clan Red Bull

Sans surprise, le sentiment de l’Italien tranche clairement avec celui du clan Red Bull, où Daniel Ricciardo a récupéré le podium de la course et Max Verstappen la quatrième place.

"Il y a eu tellement de débats concernant les mouvements au freinage depuis le Japon", rappelle Christian Horner, directeur de l’écurie autrichienne. "Une directive claire est sortie le week-end dernier, et il y a eu un mouvement clair [de la part de Vettel] au freinage."

"Si cela s’était produit avant le changement de règlement, ça aurait possiblement été acceptable, mais les règles sont claires. Sebastian a reçu une pénalité de dix secondes qui nous permet de voir nos pilotes terminer troisième et quatrième."

"Nous avons rencontré un scénario légèrement inhabituel, dans lequel Max a terminé troisième sur la piste, où Sebastian est allé sur le podium et a recueilli les ovations, et où Daniel ramène le trophée à la maison. Je suis ravi d’avoir vu les commissaires prendre la bonne décision concernant l’incident avec Vettel."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Sous-évènement Course
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags fia, maurizio arrivabene, pénalité, sanction