Aston Martin fait appel de la disqualification de Vettel

Aston Martin a confirmé son intention de faire appel de l'exclusion de Sebastian Vettel du Grand Prix de Hongrie.

Aston Martin fait appel de la disqualification de Vettel
Charger le lecteur audio

Quelques heures après avoir franchi la ligne d'arrivée du Grand Prix de Hongrie en deuxième position, Sebastian Vettel a été disqualifié de la course à la suite d'une infraction technique : les délégués de la FIA avaient constaté que l'Aston Martin AMR21 du quadruple Champion du monde ne disposait pas d'un litre de carburant dans son réservoir, le minimum requis par le règlement.

Lire aussi :

En effet, il est stipulé qu'un échantillon d'un litre doit pouvoir être prélevé pour être analysé par la FIA, et seul 0,3 litre a pu être récolté après la course. En conséquence, Vettel avait été exclu des résultats et Aston Martin avait 96 heures après la décision de la FIA pour faire officiellement appel ou alors accepter la sanction.

Et la première option a été retenue, car Aston Martin a non seulement fait appel mais a également demandé un droit de révision, affirmant disposer d'éléments susceptibles de convaincre la FIA de réintégrer Vettel au classement final. L'audience du droit de révision aura probablement lieu avant l'appel, car il est possible que la décision initiale soit modifiée. Elle impliquera les commissaires ayant été mobilisés en Hongrie.

"Il n'y avait et il n'y a aucune suggestion que Vettel ait bénéficié d'un avantage en termes de performance du fait de la prétendue violation de la réglementation, ou qu'elle ait été délibérée", explique Aston Martin dans un communiqué de presse.

Afin de préserver les preuves, la FIA a saisi la voiture de Vettel et l'a transportée dans ses propre installations, en France. Les données de l'équipe indiquent qu'étant donné la quantité de carburant dans la voiture au départ et ce qui a été enregistré par le débitmètre de carburant de la FIA, il aurait dû rester 1,74 litre dans le réservoir. Comme la FIA n'a prélevé que 0,3 litre, il resterait donc 1,44 litre non comptabilisé.

L'écurie britannique ajoute : "Étant donné que les données de l'équipe ont indiqué qu'il y avait plus de 1,0 litre de carburant dans la voiture après la course, 1,74 litre selon les données, l'équipe a immédiatement réservé son droit d'appel, et a demandé un droit de révision parallèlement à la procédure d'appel, en raison de la découverte de nouvelles preuves importantes relatives à la sanction qui n'étaient pas disponibles au moment de la décision des commissaires de la FIA."

partages
commentaires
Ferrari n'a pas fait une "erreur" en appelant Sainz au stand trop tôt
Article précédent

Ferrari n'a pas fait une "erreur" en appelant Sainz au stand trop tôt

Article suivant

Comment la F1 aurait géré une grille de départ sans aucune voiture

Comment la F1 aurait géré une grille de départ sans aucune voiture
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021