Aston Martin a dégainé la plus grosse évolution de la saison

En apportant lors du dernier Grand Prix des évolutions plus importantes que ce qui avait été observé dans les autres écuries jusqu'à présent, Aston Martin a réaffirmé toute son ambition.

Aston Martin a dégainé la plus grosse évolution de la saison

Aston Martin a connu un début de saison compliqué, payant le prix fort des changements réglementaire au niveau aérodynamique en raison de son concept à faible inclinaison. Si les dirigeants de l'écurie ont qualifié la situation d'injuste, le staff technique s'est quant à lui pleinement concentré sur la résolution des problèmes. 

Une série de petites évolutions apparues au fil du début de saison a permis d'inverser le cours des choses. Après avoir inscrit seulement cinq points lors des quatre premiers Grands Prix, Aston Martin en a empoché 39 lors des quatre suivants. 

Certes, l'écurie a connu un revers au Grand Prix d'Autriche le week-end dernier, mais elle s'était présentée au Red Bull Ring avec ce qui était peut-être la plus grosse évolution vue sur la grille parmi toutes les écuries depuis le début de l'année. 

Aston Martin AMR21 front wing comparison

Les changements commencent par l'avant de la monoplace, avec une mineure mais non moins significative modification du volet supérieur de l'aileron avant. La majorité de ce flap est restée inchangée, mais son extrémité intérieure présente désormais une forme plus proéminente qui altère la circulation du flux d'air en aval (flèche rouge ci-dessus). 

Aston Martin AMR21 bargeboards cluster comparison

Les changements apportés aux bargeboards sont le pivot des évolutions apportées en Autriche. Ils auront sans aucun doute une incidence sur les structures de flux d'air tout en améliorant les performances des nouvelles pièces installées plus loin sur la voiture. 

Comme on peu le voir dans le comparatif ci-dessus, il n'y avait pas suffisamment de pièces pour les installer sur les deux voitures et c'est Lance Stroll qui en a bénéficié, même si l'équipe avait indiqué précédemment qu'elle donnerait la priorité au pilote le mieux classé au championnat. 

Les changements comprennent un boomerang inférieur à la forme plus prononcée (flèche verte), des fentes supplémentaires ajoutées au principal élément vertical afin de créer une surface plumeuse (flèche bleue), et une petite élévation du fond plat sous les bargeboards pour créer une ondulation similaire à celle déjà existante derrière (flèche rouge). 

Aston Martin AMR21 new fins

L'écurie a également ajouté deux générateurs de vortex sur l'aileron surplombant les pontons (flèche rouge ci-dessus), cherchant ainsi à contraindre davantage le flux d'air qui passe à cet endroit et qui se voyait déjà imposer la présence d'une ailette inclinée à 45 degrés.

Aston Martin AMR21 floor comparison

Le fond plat n'a pas été laissé de côté, avec deux changements effectués pour améliorer ses performances. 

Le long du ponton, une ailette supplémentaire a été ajoutée (en vert ci-dessus) pour passer de trois à quatre. Dans le même temps, alors qu'il y avait auparavant deux groupes d'ailettes en retrait, l'une d'entre elles a été supprimée (en rouge).  

Aston Martin AMR21 floor detail

Aston Martin a également porté son attention sur la zone située juste devant chaque pneu arrière. Le regroupement d'ailettes installé au bord du fond plat offre désormais une transition plus sinueuse que la solution précédemment utilisée (en inséré ci-dessus). 

Aston Martin AMR21 diffuser comparison

On note par ailleurs des ajustements à la sortie du diffuseur, au niveau de ses extrémités, qui présentent une forme plus arrondie des flaps entourant l'élément principal (comparaison en vert ci-dessus). 

Conséquence de ces modifications, l'espacement supérieur entre ces flaps a été réduit et les éléments assurant la rigidité (en jaune) ont été déplacés.

De la suite dans les idées

Aston Martin Racing AMR21 new halo fins

Toutes ces évolutions introduites au Grand Prix d'Autriche ont fait suite à une série de nouveautés moins importantes qui étaient apparues petit à petit depuis le début de la saison. 

Aston Martin avait un package d'évolutions intéressant lors du Grand Prix du Portugal, avant d'apporter certaines modifications au Grand Prix d'Azerbaïdjan. 

Les changements effectués à Bakou concernaient la circulation de l'air autour du cockpit, avec des rétroviseurs aux montants dentelés (ci-dessus) similaires à ceux utilisés par Mercedes, et un paire de petites ailettes de part et d'autre du Halo ayant remplacé le boomerang qui y figurait auparavant. 

Lire aussi :

partages
commentaires
Sur la piste comme en-dehors, Alonso de retour en mode champion
Article précédent

Sur la piste comme en-dehors, Alonso de retour en mode champion

Article suivant

F1 2021 se montre davantage avant sa sortie

F1 2021 se montre davantage avant sa sortie
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021