Bien au-delà de 2021, le projet "réaliste" d'Aston Martin

La première partie de saison 2021 a été décevante pour Aston Martin, qui ne perd toutefois pas de vue ses objectifs ultra-ambitieux à plus long terme.

Bien au-delà de 2021, le projet "réaliste" d'Aston Martin

Lawrence Stroll et les dirigeants d'Aston Martin l'ont suffisamment répété pour être pris au sérieux, et les investissements consentis depuis trois ans maintenant le confirment : l'objectif de jouer à terme le titre mondial est une réalité, et la structure britannique s'en donne les moyens. Ces derniers mois, après avoir mis la main sur le quadruple Champion du monde Sebastian Vettel, l'écurie a enregistré le recrutement de plusieurs renforts techniques majeurs, parmi lesquels Dan Fallows (directeur technique), Luca Furbatto (directeur de l'ingénierie), Andrew Alessi (directeur des opérations techniques) et Mark White (directeur des opérations).

"Ce sont des recrues importantes", ne cache pas Otmar Szafnauer, directeur de l'équipe, dans un entretien accordé à Motorsport.com. "Nous avons beaucoup de personnes de qualité, ils n'ont remplacé personne, tout le monde est encore là. Nous ne faisons que nous renforcer. Mais il doit s'agir d'individus partageant les mêmes idées, et désireux de participer à la construction d'une équipe qui remportera le titre mondial. Et nous allons recruter encore."

Pour l'équipe de Silverstone, il s'agit d'un changement d'envergure mais aussi de philosophie. Si souvent louée pour sa capacité à faire des miracles avec des moyens limités, l'écurie doit désormais s'adapter à un organigramme beaucoup plus complexe. Comment ? "Je ne peux pas vous le dire", plaisante Szafnauer. "Si je vous le dis, je devrais vous tuer ensuite !"

Celui sur qui repose la responsabilité de concevoir à l'avenir la monoplace la plus rapide qui soit, c'est Andy Green, auparavant directeur technique et désormais installé dans un rôle de directeur des nouvelles technologies qui lui donne plus de hauteur et de supervision. "Le rôle d'Andy n'est pas différent de ce qui se fait ailleurs", explique Szafnauer. "Par exemple, James Allison a un rôle similaire [chez Mercedes]. L'organisation reprend ce que d'autres équipes en lice pour le titre ont déjà. Pour pouvoir courir contre elles, nous devons avoir une structure similaire."

Green est connu pour être capable de faire de belles choses malgré des ressources limitées, et tout le monde est désormais curieux de voir comment les choses évolueront avec des moyens supérieurs. "Avec la nouvelle structure, il aura moins de rapports directs qu'auparavant, ce qui signifie qu'il ne sera plus accaparé par certaines choses, lui permettant de se concentrer sur les aspects stratégiques. C'est donc une bonne chose", précise Szafnauer.

La future usine Aston Martin F1 à Silverstone.

La future usine Aston Martin F1 à Silverstone.

Et tous les outils ne sont pas encore à disposition, le plus important d'entre eux étant rien de moins qu'une nouvelle usine, actuellement en construction à Silverstone. Les lieux abriteront une soufflerie dernier cri, à l'heure où l'on parle pourtant de plus en plus d'une interdiction de cet outil majeur en F1 dans les années à venir. "Ça n'a pas d'importance", assure Szafnauer. "Et même s'il y avait une interdiction, il y aura des expérimentations à faire en soufflerie. Et puis Aston Martin [automobile] peut l'utiliser, ils en seront client."

En attendant, Aston Martin doit préparer la révolution technique de l'an prochain sans sa nouvelle usine. Et comme pour l'ensemble du plateau, difficile de réellement savoir à quoi s'attendre. "La réglementation est tellement radicalement différente que c'est difficile de savoir ce que les autres trouvent par rapport à nous", prévient Szafnauer. "Ce n'est vraiment pas simple. Nous trouvons des choses chaque semaine, nous découvrons des progrès significatifs chaque semaine en soufflerie. Comme je l'ai dit, je ne sais pas ce que les autres trouvent, ni à quel point ce qui est significatif l'est vraiment ; il n'y a pas de point de comparaison. Il faudra voir comment se comporte notre voiture lors des essais, voir ce que les autres ont fait, réagir rapidement."

Lawrence Stroll rêve de faire d'Aston Martin un top team, une ambition qui aurait pu paraître démesurée il y a quelques années face aux mastodontes que sont Mercedes, Red Bull et Ferrari. Néanmoins, aujourd'hui la donne a changé, notamment avec l'introduction du plafond budgétaire et de la future réglementation technique. "Je pense que c'est réaliste", insiste Szafnauer quant à cet objectif. "Malgré les nouvelles règles financières, nous aurons les moyens économiques de le faire."

Propos recueillis par Adam Cooper

Lire aussi :

partages
commentaires
Mercedes est embarqué dans son combat le plus dur en F1
Article précédent

Mercedes est embarqué dans son combat le plus dur en F1

Article suivant

Ricciardo était "préoccupé" par la "culture" de Red Bull

Ricciardo était "préoccupé" par la "culture" de Red Bull
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021