Aucune sanction contre Rosberg

Au terme du Grand Prix du Japon, remporté par Sebastian Vettel devant Jarno Trulli et Lewis Hamilton, les commissaires de course ont estimé qu'aucune sanction n'était requise contre Nico Rosberg

Au terme du Grand Prix du Japon, remporté par Sebastian Vettel devant Jarno Trulli et Lewis Hamilton, les commissaires de course ont estimé qu'aucune sanction n'était requise contre Nico Rosberg.

Peu de temps après l'arrivée, les responsables de la FIA avaient annoncé que le pilote allemand pourrait perdre le bénéfice de sa cinquième place. Rosberg était soupçonné d'avoir couvert un tour trop rapidement sous le régime de la voiture de sécurité, au moment de son ravitaillement.

"Les commissaires ont rencontré les pilotes et les représentants de l'équipe, puis ont pris en compte les données de la télémétrie, les enregistrements GPS et les vidéos. Ces preuves montrent que le message 'low fuel' sur le tableau d'affichage des pilotes a outrepassé les informations liées au temps delta, empêchant le pilote de pouvoir suivre correctement ces informations."

"Cependant, les données télémétriques montrent que du point de vue de la sécurité, le pilote a réagi en adéquation aux drapeaux jaunes et aux messages de la voiture de sécurité. Par conséquent, les commissaires n'ont pas l'intention de prendre de mesure supplémentaire," indique un communiqué de la FIA.

Nico Rosberg conserve donc sa cinquième place et du côté du championnat des constructeurs, l'écurie Red Bull Racing peut toujours, mathématiquement, espérer remporter le titre mondial.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Sebastian Vettel
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités