Australie, course : R?ikk?nen ouvre le bal

C’est sous un beau ciel bleu que le départ du Grand Prix d’Australie va être donné avec 22°C dans l'air et 40°C sur la piste

C’est sous un beau ciel bleu que le départ du Grand Prix d’Australie va être donné avec 22°C dans l'air et 40°C sur la piste. Les conditions sont donc analogues à celle des qualifications d’hier après-midi.

C’est parti et Alonso se fait surprendre par Heidfeld et par Hamilton, en revanche, on ne constate aucun dégât pour ce départ du GP d’Australie, mis à part une touchette entre Sutil et Davidson mais sans gravité. Du côté de la Scuderia, Räikkönen tente de s’échapper, tandis que Massa qui est parti 22ème se retrouve déjà en P16. Après quatre tours, Räikkönen est premier, Heidfeld monopolise la 2ème place, Hamilton est en P3, et Alonso en P4.

Massa fait tout pour remonter mais il rencontre un hic en la personne de Rubens Barrichello qui ne se laisse pas doubler si facilement. Pendant ce temps, le premier drapeau jaune de la course est agité, en effet Albers est sorti très violemment dans le virage n°3. Du côté des stands, c’est Nick Heidfeld qui est le premier à rentrer, et il échange ces pneus tendres pour des durs. Il est suivi par Räikkönen qui a l’air d’employer la même stratégie, et qui du coup laisse la P1 à Lewis Hamilton. Alonso s’arrête lui aussi quelques tours après, suivi par Hamilton, et tous les deux repartent en pneus durs.

Après 25 tours de course, on retrouve le classement de départ, avec comme seul changement Heidfeld qui se retrouve en P5, derrière son coéquipier Kubica. Quant à Felipe Massa, il n’a pas encore ravitaillé, il se retrouve donc à la 7ème place. Chez l’autre Scuderia, Toro Rosso, on a perdu une voiture puisque Speed  est garé sur le bord de la piste. A vingt tours de la fin, la fiabilité commence à faire défaut et la première victime est Robert Kubica qui rentre dans son garage. Kovalainen accuse de la fatigue, il part à la faute dans le virage n°2 et effectue un très beau tête à queue contrôlé, tout comme Webber dans la ligne des stands.

La salve des seconds ravitaillements débute et ce sont Heidfeld, Räikkönen, Hamilton et Alonso qui en sont les précurseurs. Gros sous-virage pour Räikkönen qui perd 1,5 seconde en sortant un peu hors de la piste. Le drapeau jaune est à nouveau agité, c’est Coulthard qui est carrément monté sur la monoplace d’Alexander Wurz, abandon des deux pilotes.

C’est le dernier tour, et la hiérarchie des deux premières places est exactement la même que celle de la grille de départ. En revanche c’est Lewis Hamilton qui prend la P3 et qui monte donc sur le podium pour son premier Grand Prix.

Le premier Grand Prix de la saison n’a pas réellement réservé beaucoup de surprise puisqu’on retrouve la hiérarchie des essais intersaison : Ferrari favorite, McLaren juste derrière et BMW qui suit.

Pos Pilotes Equipes Temps Points
1 K. Räikkönen
Ferrari 1h25:28.770 10
2 F. Alonso
McLaren + 7.242 8
3 L. Hamilton
McLaren + 18.595 6
4 N. Heidfeld
BMW Sauber + 38.763 5
5 G. Fisichella
Renault + 1:06.469 4
6 F. Massa
Ferrari + 1:06.805 3
7 N. Rosberg
Williams + 1 tour 2
8 R. Schumacher
Toyota + 1 tour 1
9 J. Trulli
Toyota + 1 tour
10 H. Kovalainen
Renault + 1 tour
11 R. Barrichello
Honda + 1 tour
12 T. Sato
Super Aguri + 1 tour
13 M. Webber
Red Bull + 1 tour
14 V. Liuzzi
Toro Rosso + 1 tour
15 J. Button
Honda + 1 tour
16 A. Davidson
Super Aguri + 2 tours
17 A. Sutil
Spyker + 2 tours

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Rubens Barrichello , Nick Heidfeld , Alexander Wurz , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Robert Kubica
Équipes McLaren , Toro Rosso , Sauber , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités