Avec encore 106 tours, Caterham trouve la fiabilité

Kamui Kobayashi a mis un terme aux essais hivernaux de Caterham de la meilleure des façons, en alignant un total de 106 boucles du circuit international de Bahreïn avec un unique petit pépin en toute fin de journée sur la transmission

Kamui Kobayashi a mis un terme aux essais hivernaux de Caterham de la meilleure des façons, en alignant un total de 106 boucles du circuit international de Bahreïn avec un unique petit pépin en toute fin de journée sur la transmission.

Lors de cette seconde semaine d’essais sur le tracé de Manama, l’attention du team est clairement passée sur l’endurance, et Caterham est apparu comme étant le partenaire Renault le plus fiable des essais hivernaux.

Au total, Caterham aura réalisé 297 tours lors de cette dernière semaine, soit 1'607 km, et fait donc passer son total kilométrique hivernal à 3'312 km, soit la distance de 11 courses.

« 106 tours, c’est une bonne façon pour nous de terminer les essais, même si le problème de transmission rencontré dans la dernière heure a fait que nous n’avons pas eu l’occasion de faire de run pour la performance, comme nous l’avions prévu », décrit Kamui Kobayashi, qui se plaignait encore il y a peu d’avoir plus de chances de rallier l’arrivée du GP de Melbourne avec une GP2.

Caterham peut se prendre à espérer d’inscrire ses premiers points au Championnat du Monde de Formule 1 si les équipes en difficultés ne trouvent pas de solution rapide pour rallier l’arrivée des premières courses de la saison.

« Je suis heureux d’avoir été en mesure d’avoir deux si bonnes dernières journées à Bahreïn, et cela a montré que notre fiabilité est bonne ; cela pourrait être très important en Australie et pour l’ensemble de la saison, particulièrement lorsque l’on voit que pas mal d’autres équipes ont bataillé aussi bien ici qu’à Jerez ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi
Type d'article Actualités