Avec ou sans Alonso, Button a besoin d'être "désiré"

Alors que sa cinquième saison chez McLaren touche à sa fin, Jenson Button ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir, ni même si celui-ci passera encore par la Formule 1 en 2015

Alors que sa cinquième saison chez McLaren touche à sa fin, Jenson Button ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir, ni même si celui-ci passera encore par la Formule 1 en 2015. L'écurie de Woking tarde à annoncer ses pilotes, tandis que l'arrivée de Fernando Alonso se fait de plus en plus sentir.

Le pilote espagnol serait en passe d'effectuer son retour dans une écurie où il a déjà évolué en 2007, dans un contexte différent. Les rumeurs renforçant cette arrivée impliqueraient certains ajustements, afin de permettre à Alonso de pouvoir compter sur quelques personnes-clés qu'il souhaiterait avoir à ses côtés. Le nom de son actuel ingénieur de course chez Ferrari, Andrea Stella, circule d'ailleurs depuis le début de la semaine.

Aucune annonce n'est encore faite, mais McLaren devra choisir rapidement l'identité du coéquipier de l'Espagnol si ce dernier est bel et bien à bord en 2015. Une place qui devrait logiquement se jouer entre Jenson Button et Kevin Magnussen. A Interlagos le week-end dernier, le Britannique a tenu un discours très ouvert, laissant imaginer toutes les possibilités pour son avenir, en F1 ou ailleurs.

L'importance relative de l'argent

A 34 ans et auréolé d'un titre de Champion du Monde décroché en 2009 avec Brawn GP, Button ne fait plus de l'argent une priorité. Il refuse pour autant l'idée de piloter gratuitement, considérant ce qu'il peut apporter à une équipe et le parcours qui est le sien dans la catégorie reine.

"Peu importe si je cours ici ou ailleurs, je le ferai parce que j'aime ça", explique Button. "Naturellement, je veux encore gagner de l'argent car j'ai le sentiment que j'ai accompli des choses et que je devrais être payé pour ce que je fais dans une F1 ou dans une voiture de course, et pour ce que j'apporte à une équipe. Mais je vais courir quelque part même si je ne touche pas beaucoup d'argent comme quelques autres pilotes."

"Vous devriez avoir ce que vous méritez. J'ai le sentiment que j'apporte beaucoup à une équipe, pas seulement en termes de résultats, mais en termes de marketing au sein d'une équipe et de travail avec les sponsors, et aussi sur la manière dont je peux aider à développer une voiture."

Une équipe qui doit être une famille

Plus que l'argent, Button fait comprendre que l'harmonie entre l'équipe et le pilote qu'il est doit être parfaite pour qu'il ait l'envie de s'engager. Se sentir désiré, faire pleinement partie du projet, sont à ses yeux deux conditions beaucoup plus essentielles que la quantité d'argent proposée.

"Vous voulez vous sentir comme si vous étiez désiré par une équipe, comme faire partie de la famille", insiste-t-il. "C'est comme si vos parents vous disaient "tu sais quoi, nous ne sommes pas certains de te vouloir pour Noël cette année, mais ton frère peut venir, il est formidable". Vous voulez avoir le sentiment de faire partie de la famille, et ils veulent que vous fassiez partie de la famille, et c'est plus important que l'argent."

Pilote le plus expérimenté du plateau, Button reçoit actuellement énormément de soutiens tandis que sa carrière est dans une phase d'incertitude qu'il n'avait encore jamais connue auparavant. A son endroit, l'attitude des fans trouve un écho très sensible.

"Honnêtement, quand je suis sur Twitter pour regarder les messages des fans, je n'ai pas vu de commentaire négatif depuis longtemps. Il y a tellement de soutien. Cela vous rend très ému. Je n'ai jamais vu quelque chose comme ça. C'est plus que lorsque j'ai gagné le championnat du monde. Ils me soutiennent tellement et cela signifie vraiment beaucoup."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso , Kevin Magnussen
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités