Avec ou sans Alonso, c'est pareil selon Fisichella

Beaucoup s'accordent à dire que le départ du champion espagnol est l'origine des problèmes qui assaillent l'écurie française

Beaucoup s'accordent à dire que le départ du champion espagnol est l'origine des problèmes qui assaillent l'écurie française. Giancarlo Fisichella n'est pas de cet avis.

"Fernando est un grand pilote mais actuellement, nous sommes à plus d'une seconde des meilleurs et je ne connais pas de pilotes qui soient une seconde plus rapide que tout le monde."

"Même si Fernando était là, le scénario resterait inchangé. Je le répète, le départ d'Alonso n'est pas la cause de nos difficultés", martèle l'italien.

"Nous sommes encore loin de notre niveau. A Sepang, nous avons souffert d'un manque de grip général. L'écart avec les meilleurs était d'une seconde et demie en qualifications et d'environ une seconde en course."

"Tout le monde travaille d'arrache pied à l'usine pour améliorer la voiture. Mais on ne peut être sûr de rien. Parfois, en un mois on parvient à trouver une solution qui permet de gagner une seconde au tour mais parfois vous vous perdez dans plusieurs directions et la saison est fichue."

A Bahreïn aucune écurie ne présentera d'évolution sur ses monoplaces.  "Nous tenterons de ramener quelque points" espère Fisichella, tandis que Kovalainen tient des propos similaires. "L'écart sera plus ou moins le même par rapport aux top teams", affirme de son côté le jeune finlandais.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella
Type d'article Actualités