Le crash du Canada n'aura "aucun impact" sur l'avenir de Hartley

partages
commentaires
Le crash du Canada n'aura
Par : Scott Mitchell
Co-auteur: Adam Cooper
14 juin 2018 à 12:00

L'accident du GP du Canada ayant causé l'abandon de Brendon Hartley dans le premier tour n'aura pas de conséquence sur son avenir avec Toro Rosso, assure Helmut Marko.

Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso
Brendon Hartley, Toro Rosso, arrive sur la grille
Brendon Hartley, Toro Rosso
Christian Horner, team principal Red Bull Racing, Dr Helmut Marko, consultant Red Bull Motorsport et Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso

Helmut Marko, conseiller Red Bull, estime que l'accident du premier tour dont a été victime Brendon Hartley au Canada n'aura pas d'impact sur le futur du pilote avec l'équipe Toro Rosso.

Hartley est entré en contact avec la Williams de Lance Stroll dans un spectaculaire incident alors qu'il abordait le virage 4 à l'extérieur du pilote canadien. Sous pression de résultats après un début de saison compliqué pour sa première saison en F1, le Néo-Zélandais était arrivé au Canada en subissant des rumeurs de paddock suggérant un intérêt de Toro Rosso pour Lando Norris, le protégé de McLaren.

Après la septième course de la saison, Hartley ne compte qu'un point au championnat, contre 18 pour son équipier Pierre Gasly, lui aussi débutant en F1. Cependant, Marko assure que l'incident spécifique du Canada ne jouera pas contre Hartley.

"Je dirais que c'était un incident de course et que ça n'a rien à voir avec son futur. Il sera dans la voiture", assure Marko à Motorsport.com. Ce dernier a par ailleurs décrit "tous les gens qui disent qu'ils désirent rouler pour Toro Rosso ou qui parlent d'une offre dont on ne sait rien" comme porteurs "d'histoires incroyables qui tournent".

Hartley a été le plus rapide des pilotes Toro Rosso lors des essais libres canadiens et espérait disputer les points après s'être qualifié en douzième position. Parti 19e sur la grille de départ, Pierre Gasly a franchi la ligne d'arrivée au 11e rang. Le Néo-Zélandais a été emmené au centre médical pour des scanners après l'accident et a reçu le feu vert pour disputer le Grand Prix de France, dans 15 jours.

"Je suis vraiment déçu pour Toro Rosso et Honda, car nous avons été assez forts tout le week-end avec une bonne évolution de l'unité de puissance", regrette-t-il. "Je pense que nous avions clairement le rythme pour nous battre pour des points".

Hartley insiste par ailleurs sur le fait que sa manœuvre à l'extérieur de Stroll était légitime et se serait bien déroulée sans une erreur de Stroll.

"J'ai pris un bon départ, comme les pilotes autour de moi, mais je me suis retrouvé un peu à l'extérieur du virage 2, ce qui m'a fait perdre une position. J'avais un bon élan pour prendre Lance à l'extérieur du virage 4 mais il a perdu la voiture, ce qui nous a mis tous les deux dans le mur. C'est très décevant, comme il y avait de la place pour dépasser, et que j'espérais une course solide. Il s'agit d'une manière frustrante de terminer car j'avais été vraiment satisfait de ma performance du week-end".

Prochain article Formule 1
Domenicali avait interdit Le Mans à Alonso chez Ferrari

Article précédent

Domenicali avait interdit Le Mans à Alonso chez Ferrari

Article suivant

Vers un drapeau à damier automatisé en F1 ?

Vers un drapeau à damier automatisé en F1 ?
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Brendon Hartley
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités