L'avenir de Norris dépend d'Alonso

Lando Norris affirme que son programme pour la saison 2018 dépend de la décision que prendra Fernando Alonso quant à son avenir en Formule 1.

Après trois saisons de vache maigre lors desquelles il n'est même pas monté sur le podium, le double Champion du monde a remis en question son avenir à Woking, McLaren n'ayant pas réalisé de progrès notables depuis 2015 malgré les efforts de Honda pour rattraper son retard sur les autres motoristes.

En cas de départ de Fernando Alonso, qui pourrait donc venir épauler Stoffel Vandoorne, qui vient d'être confirmé pour 2018 ? Lando Norris, qui fait sensation en F3 Europe en menant le championnat pour sa première campagne dans la discipline, représenterait un pari osé de la part de la légendaire écurie britannique.

Il n'y aurait en tout cas pas d'obstacle à cette promotion, puisque le protégé de McLaren fêtera ses 18 ans au mois de novembre et bénéficie déjà de 32 points de Super Licence sur les saisons 2015 et 2016, ce qui signifie qu'il doit se classer dans le top 5 de la F3 Europe pour y être éligible. Le pilote Carlin compte actuellement 181 points d'avance sur son compatriote Jake Hughes, placé sixième, avec 225 unités à inscrire d'ici la fin de la saison.

Lorsque Sky Sports lui demande ce que lui réserve l'avenir, Lando Norris répond : "Cela dépend vraiment de ce que fera Fernando l'an prochain. McLaren fait de son mieux pour le garder, c'est un extrêmement bon pilote, comme il l'a montré avec un package qui n'est pas parfait cette année."

Autrement, Norris franchira quand même un cap en rejoignant la Formule 2, voire la Super Formula, tout en espérant continuer à prendre de l'expérience chez McLaren après des essais très convaincants au volant de la MCL32 en Hongrie.

"Il faut que je parle à Zak [Brown] et à Éric [Boullier] pour voir quand ils peuvent me mettre dans la voiture", poursuit l'Anglais. "Mais ça ne dépend pas vraiment de moi, ça dépend de s'ils comptent sur moi."

Brown et Boullier ne tarissent pas d'éloges au sujet de Norris, qu'ils considèrent comme un star de l'avenir. "Cela m'a donné beaucoup de confiance", confie ce dernier au sujet des compliments de Boullier. "Il a aidé beaucoup de jeunes pilotes à atteindre la Formule 1 par le passé, donc il ne raconte pas n'importe quoi."

Mieux que le Red Bull Junior Team ?

C'est en début de saison que Lando Norris a rejoint Nyck de Vries et Nobuharu Matsushita au sein du programme de jeunes pilotes McLaren, après deux premières campagnes très réussies en monoplace avec quatre titres à la clé dans diverses catégories, notamment en Formule Renault.

Faire partie de cette académie qui lui a déjà permis de passer beaucoup de temps dans le simulateur, lui qui est par ailleurs un gamer accompli, et de piloter la MCL32 pendant une journée.

"Ce qu'ils peuvent proposer est tellement mieux que ce que Red Bull proposerait", estime Norris dans les colonnes de GPUpdate.net. "Le contrat Red Bull est largement plus à sens unique – à moins d'être très bon comme [Max] Verstappen, il a peut-être pu faire quelques choix supplémentaires dans ce qu'il veut faire et pour son contrat, car c'est un excellent pilote."

"Red Bull a beaucoup de pilotes, et ils leur donnent plutôt une opportunité de faire partie du programme et d'être performants, tandis que McLaren me soutiendrait de bien davantage de façons, et il n'y a que trois pilotes qui font partie du programme et sur lesquels ils se concentrent. Red Bull par exemple en a quelques-uns en plus, et je ne pense pas qu'ils se focalisent sur le développement du pilote autant que McLaren."

 

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , F3 Europe
Pilotes Lando Norris
Équipes Carlin , McLaren
Type d'article Actualités