L'avenir de Manor en F1 s'assombrit

L’écurie Manor Racing, financée depuis deux ans par Stephen Fitzpatrick, serait sur le point d’être placée sous administration judiciaire.

C’est Sky News qui rapporte l’information : Manor serait proche d’un placement sous administration judiciaire, avec FRP Advisory qui jouerait le rôle d’administrateur de la société, FRP ayant déjà été sollicité quand Marussia avait été dans la même situation, fin 2014, croulant alors sous 40 millions d’euros de dettes.

Même si la recherche active d’un acheteur va se poursuivre, cette nouvelle n’est évidemment pas bonne en vue de la saison 2017 de Formule 1. L’écurie, qui a terminé 11e de la saison 2016 de Formule 1, était en effet proche d’un accord avec l’ancien promoteur de GP Tavo Hellmund, mais les négociations ont semble-t-il été rompues, tout comme les autres discussions qui ont pu être entamées depuis.

Deux-cents personnes travaillent pour la structure et le personnel devrait être informé des développements de la situation ce vendredi, en fin de matinée.

Cependant, sauf rachat de dernière minute, Just Racing Services Limited, société qui exploite Manor F1, devrait être placée sous administration judiciaire, selon une source interne, qui explique par ailleurs que Manor Grand Prix Racing Limited, société qui détient les droits de participation en F1 de l’écurie, continuerait son activité.

Manor était injoignable ce vendredi matin pour commenter officiellement l'information.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Manor Racing
Type d'article Actualités
Tags administration judiciaire, finances, stephen fitzpatrick