Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
39 jours

Wolff : Le drapeau d'avertissement a ouvert "une boîte de Pandore"

partages
commentaires
Par :
8 sept. 2019 à 17:43

Pour le directeur de Mercedes, Toto Wolff, Charles Leclerc a peut-être "dépassé la limite" lors du Grand Prix d'Italie, estimant que Lewis Hamilton a pour sa part évité l'accrochage.

En lutte avec Lewis Hamilton pour la première place, Charles Leclerc s'est déplacé dans la zone de freinage de la seconde chicane en tassant le Britannique et en l'obligeant à freiner dans l'herbe. Le Monégasque a ensuite été averti par le biais du drapeau noir et blanc, remis au goût du jour en Belgique par Michael Masi le directeur de course. Par la suite, d'autres actions limites (première chicane court-circuitée et décalage tardif en pleine accélération) ont eu lieu de la part du pilote Ferrari, qui n'ont fait l'objet d'aucune sanction.

Lire aussi :

Pour Toto Wolff, directeur de Mercedes, l'action qui a valu à Leclerc cet avertissement aurait pu être abordée plus durement par les commissaires. "[Les commissaires] sont dans une situation très difficile, pour prendre les bonnes décisions, ce n'est pas toujours facile. Je sais que vous voulez des choses plus croustillantes et j'ai dit à Martin Brundle que j'avais assez de mes propres problèmes à résoudre pour vouloir des problèmes de Michael Masi en plus."

"La lutte a été très rude, peut-être au-delà de la limite, et je pense que Lewis a été essentiel dans le fait qu'il n'y a pas eu d'incident. Mais au final, que faire ? Donner une pénalité de cinq secondes à la Ferrari de tête à Monza ? Hors de question [rires]. Parce qu'alors il vous faut une escorte policière pour sortir d'ici."

Pour le dirigeant autrichien, l'utilisation du drapeau d'avertissement risque d'ouvrir la porte à des situations de plus en plus dangereuses à l'avenir avec des pilotes qui vont chercher à repousser les limites en sachant que l'avertissement arrivera en premier. "Il y a aura plus de contacts entre les voitures, ça va devenir une pratique courante. À mon avis, ça va arriver au point où on va encore avoir une collision, et alors nous allons en sortir à nouveau ou revenir en arrière. C'est le mode opératoire. D'ici là, nous les laissons se battre."

Article suivant
Hamilton et la défense de Leclerc : "La règle n'a pas été appliquée"

Article précédent

Hamilton et la défense de Leclerc : "La règle n'a pas été appliquée"

Article suivant

Photos - Toutes les victoires de Ferrari au GP d'Italie

Photos - Toutes les victoires de Ferrari au GP d'Italie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Pilotes Lewis Hamilton Boutique , Charles Leclerc
Auteur Fabien Gaillard