Le mystère du numéro 11 d'Ayrton Senna résolu

Plus de 25 ans après sa mort, l'intérêt pour le triple Champion du monde Ayrton Senna reste toujours aussi important et sa légende toujours aussi vivace.

Le mystère du numéro 11 d'Ayrton Senna résolu

Cela a de nouveau été prouvé la semaine passée quand, suite à l'annonce d'un festival pour célébrer le Brésilien dans sa ville de São Paulo, des questions se sont posées sur une affiche de l'événement. Ce dernier, qui se tiendra une semaine avant le GP du Brésil 2019, verra les Toleman TG184 de 1984 et Lotus 97T de 1985 de Senna être pilotées dans les rues de la ville. Le poster pour l'occasion est aux couleurs du casque du triple Champion du monde, et apparaît également sur celui-ci la voiture de 1985 sans les logos de son cigarettier. 

Lire aussi :

Ayrton Senna Sao Paulo fan festival poster

Des fans aux yeux avertis ont cependant noté que la monoplace portait non pas le #12 que Senna utilisait lors de ses années Lotus mais le #11 (voir ci-dessus). Certains ont alors saisi l'opportunité pour critiquer vivement les propriétaires de la F1, Liberty Media, les accusant d'avoir mis le Brésilien au volant d'une voiture dont il n'a jamais utilisé le numéro. À la lumière de cette critique, la F1 a répondu sur Twitter (ci-dessous) en joignant la copie d'une photographie sur laquelle ce poster était basé et démontrant bien Senna au volant d'une Lotus noire et or disposant du #11.

 

La première indication était que cette photo n'avait pas été prise à l'occasion du GP du Brésil 1985, car les images de la course montraient que Senna arborait le #12. La photographie étant pourtant datée du jour de la course au Brésil, il a été suggéré qu'elle pouvait provenir du warm-up. Mais une enquête approfondie a fait apparaître qu'elle ne datait en fait même pas du week-end en question. En effet, les logos du cigarettier sur l'aileron arrière étaient très différents pour la course du Brésil de 1985 (voir ci-dessous) et Senna portait des gants jaunes au lieu des rouges utilisés lors de sa première campagne avec Lotus.

Ayrton Senna, Lotus 97T Renault

Grâce au travail du directeur de production de Motorsport Images, Tim Wright, la vérité derrière la photo a été découverte. Dans le cadre de la numérisation des nombreuses photos d'archives, des images sont parfois téléchargées et légendées au sein d'une série dans laquelle ces clichés, à l'origine, ne devraient pas se trouver. Cela veut dire que certaines dates et événements pour certaines monoplaces nécessitent des suppositions éclairées pour pouvoir être replacées dans leur contexte.

Lire aussi :

À un certain moment dans le processus, l'image de Senna avec le #11, dans ce qui s'avère être une monoplace hybride entre 97T et 98T, a ainsi été légendée et classée dans le GP du Brésil 1985. De plus amples recherches et comparaisons avec d'autres images ont permis de découvrir que ce cliché a été pris lors d'essais de pré-saison 1986 par Steven Tee, depuis le sommet de la tour de contrôle du circuit de Jacarepagua alors que les monoplaces rentraient aux stands.

Il se trouve même que la monoplace au #11 est également apparue sur la couverture du magazine Autosport en 1985, apportant la preuve s'il en fallait une autre que Senna a bien piloté avec ce numéro à plus d'une reprise dans sa carrière.

Autosport title 1985

Car, en guise de dernier rebondissement de l'histoire, malgré le titre en couverture d'Autosport, publié juste après le test de Rio, une note à l'intérieur du magazine sur la photo précise : "Ayrton Senna a brièvement testé la nouvelle Lotus 97T à Donington Park avant que la voiture et le pilote ne soient transportés aux tests F1 de Rio."

partages
commentaires
McLaren : Changer de concept en 2020 n'est pas un pari risqué
Article précédent

McLaren : Changer de concept en 2020 n'est pas un pari risqué

Article suivant

Pneus : Mercedes et Ferrari sur la même longueur d'onde à Austin

Pneus : Mercedes et Ferrari sur la même longueur d'onde à Austin
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021