Résumé d'essais
Formule 1 Essais de Bahreïn

Bahreïn, J3 - Pérez lâche les chevaux devant Mercedes

Sergio Pérez a affolé les chronos lors de l'ultime séance des essais de Bahreïn en signant, de loin, le meilleur temps de la semaine. Le pilote Red Bull est suivi d'une Mercedes, d'une Alfa Romeo et d'une Ferrari.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB19

Pour la dernière journée d'essais à Bahreïn, les pilotes n'ont pas chaumé. De nombreux tours ont été réalisés par les pilotes en dépit de deux interruptions de séance par le drapeau rouge dans la matinée, conséquence d'une perte de pièces pour Sergio Pérez et d'un ennui mécanique pour Valtteri Bottas.

Charles Leclerc s'est chargé de conclure la séance du matin avec le meilleur temps de la semaine, 1'31"024 (pneus C4), toutefois le Monégasque a été surclassé dans l'après-midi, l'amélioration des conditions de piste avec la tombée de la nuit ayant grandement aidé.

Il a tout de même fallu patienter plusieurs heures avant que Lewis Hamilton ne porte l'estocade, avec un chrono de 1'30"781 en pneus C5, plus performants que les C4 de Leclerc donc. Ce fut ensuite au tour de Sergio Pérez, avec le composé C4, de prendre les commandes en 1'30"616. Le pilote Red Bull ne s'est pas contenté de cette performance en abaissant plus tard la marque à 1'30"305, toujours avec le C4. Saluons également l'effort de Valtteri Bottas, l'un des pilotes ayant roulé le plus malgré sa panne le matin, qui a pris le troisième temps en 1'30"827 (pneus C5).

Aucun autre pilote n'est parvenu à descendre sous la barre des 1'31, alors que Max Verstappen avait établi la référence des essais de Bahreïn 2022 à 1'31"720.

De manière surprenante, Carlos Sainz Jr n'a pas été plus rapide que son équipier dans l'après-midi. L'Espagnol a tout de même pris la cinquième place, à 11 millièmes de Leclerc. Suivaient Tsunoda (+0"956), Magnussen (+1"076), Russell (+1"137), qui ont tous signé leur meilleure performance avec des gommes C4 ou C5. Rappelons que les pneus retenus pour le GP de Bahreïn, dans une semaine, seront les composés C1, C2 et C3.

En forme jusqu'à présent, Aston Martin est légèrement rentré dans le rang ce samedi avec les neuvième et dixième meilleurs temps pour Fernando Alonso et Felipe Drugovich. L'Espagnol a été retenu un long moment au garage, tout comme Lando Norris, onzième du classement et auteur de 37 petits tours. À l'inverse, Alexander Albon, treizième derrière Pierre Gasly et son Alpine, a été le plus studieux avec 136 tours complétés.

Les excellents chronos réalisés par Max Verstappen et Sergio Pérez pendant ces trois journées d'essais font de Red Bull l'équipe favorite pour ce début de campagne 2023. Mais derrière le taureau rouge, et éventuellement Ferrari, la grille est bien plus illisible.

Lire aussi :

Bahrain Bahreïn, Jour 3

  Pilote Équipe Tours Chrono (pneus)
1 Mexico S. Pérez Red Bull 133 1'30"305 (C4)
2 United Kingdom L. Hamilton Mercedes 65 1'30"664 (C5)
3 Finland V. Bottas  Alfa Romeo 131 1'30"827 (C5)
4 Monaco C. Leclerc Ferrari 67 1'31"024 (C4)
5 Spain C. Sainz
Ferrari 76 1'31"036 (C4)
6 Japan Y. Tsunoda AlphaTauri 79 1'31"261 (C4)
7 Denmark K. Magnussen Haas 95 1'31"381 (C3)
8

United Kingdom G. Russell

Mercedes 83 1'31"442 (C5)
9

Spain F. Alonso

Aston Martin 80 1'31"450 (C4)
10

Brazil F. Drugovich

Aston Martin 77 1'32"075 (C5)
11

United Kingdom L. Norris

McLaren 37 1'32"160 (C3)
12

France P. Gasly

Alpine 56 1'32"762 (C3)
13

Thailand A. Albon

Williams 136 1'32"793 (C5)
14

France E. Ocon

Alpine 76 1'33"257 (C3)
15

Germany N. Hülkenberg

Haas 77 1'33"329 (C3)
16

Australia O. Piastri

McLaren 44 1'33"655 (C3)
17

Netherlands N. de Vries

AlphaTauri 87 1'38"244 (C3)

 

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Le milieu de grille se méfie d'Aston Martin
Article suivant Photos - La dernière journée d'essais F1 2023 à Bahreïn

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France