Bahreïn 2006 - Premiers points du rookie Nico Rosberg

Premier Grand Prix de la saison 2006, la 3e édition du Grand Prix de Bahreïn fut le théâtre de nombreuses grandes premières en F1

Premier Grand Prix de la saison 2006, la 3e édition du Grand Prix de Bahreïn fut le théâtre de nombreuses grandes premières en F1. Au niveau des constructeurs, le circuit de Sakhir fut en effet le premier Grand Prix des écuries Toro Rosso, BMW Sauber, Midland F1 et Super Aguri. Au niveau des pilotes, ce fut le premier GP de Scott Speed (Toro Rosso), Yuji Ide (Super Aguri), mais surtout du jeune pilote Williams, un certain Nico Rosberg. Enfin, ce Grand Prix marqua aussi le retour de Honda en tant que constructeur après une absence de 38 ans (1968).

Durant la séance qualificative du samedi, le jeune Rosberg réalise le 12e temps de la séance loin derrière son équipier, Mark Webber et son 7e temps. Le meilleur temps des qualifications revient à Michael Schumacher (Ferrari) qui devance Felipe Massa (Ferrari) et Jenson Button (Honda). Le pilote allemand signe la 65e pole de sa carrière et égale le record de Ayrton Senna. De son côté, Kimi Räikkönen (McLaren) s'élancera de la dernière place sur la grille à cause d'un accident survenu lors de son premier tour lancé.

Dimanche, le soleil brille sur Bahreïn. Tiago Monteiro (Midland) s'élance de la voie des stands en raison d'un problème technique de dernière minute survenu sur sa monoplace. A l'extinction des feux, Schumacher prend un bon départ suivi de Massa et Fernando Alonso (Renault) qui s'élançait de la 4e place . Quelques mètres plus loin, Alonso prend l'avantage sur Massa et se lance à la poursuite de Schumacher. Peu après le départ, Rosberg et Christijan Albers (Midland) s'accrochent. Le Néerlandais abandonne alors que le jeune allemand passe par les stands et repart bon dernier.

Au 7e tour, Massa part à la faute et manque de sortir Alonso juste derrière lui. Le Brésilien rentre au stand pour ravitailler, mais son arrêt s'éternise, il ressort à la 21e position. Räikkönen est déjà bien remonté dans le classement, il pointe à la 10e place, Rosberg est 20e.

Le balais des ravitaillements débute au 15e tour, Schumacher est le premier à s'arrêter. Alonso s'arrête quatre tours plus tard, Rosberg s'arrête pour la deuxième fois au 27e tour tandis que Raikkonen s'arrête pour son unique arrêt au 30e tour. Pendant ce temps, Giancarlo Fisichella (Renault) a été contraint à l'abandon au 21e tour.
Après son ravitaillement, Iceman continue de remonter dans le classement, il est 6e place. Alonso est 2e à une petite seconde de Schumacher.

Schumacher rentre pour son second ravitaillement au 36e tour. Alonso prend la tête avant de s'arrêter pour la seconde fois au 39e tour. l'Espagnol parvient de justesse à sortir des stands devant Schumacher et maintiendra cette position jusqu'à l'arrivée. Parti dernier, Räikkönen monte sur la dernière marche du podium grâce à une stratégie à un arrêt.

Button termine quatrième devant Juan Pablo Montoya (McLaren), Webber, Rosberg et Christian Klien (Red Bull). Pour le premier Grand Prix de sa carrière, Rosberg marque les deux points de la 7e place et signe le meilleur tour en course (1.32.408) au 42e tour, un tour avant son troisième et dernier ravitaillement. Il devient le plus jeune pilote à signer un meilleur tour en course à 20 ans 8 mois et 13 jours.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Juan Pablo Montoya
Équipes McLaren , Toro Rosso , Sauber , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités