Bahreïn reporté dans la chaleur du mois d'août ?

Ajourné en raison du climat tendu dans le monde arabe et notamment à Bahreïn, le premier Grand Prix de la saison se cherche toujours une date pour avoir lieu en 2011

Ajourné en raison du climat tendu dans le monde arabe et notamment à Bahreïn, le premier Grand Prix de la saison se cherche toujours une date pour avoir lieu en 2011.

Si la saison s'ouvrira en Australie deux semaines plus tard que prévu, Bernie Ecclestone n'a pas renoncé à la tenue du Grand Prix de Bahreïn plus tard dans l'année. Selon le grand argentier de la Formule 1, il existe plusieurs possibilités mais une décision devra être prise avant le coup d'envoi du championnat.

"Le Conseil Mondial de la FIA se réunira début mars et pourrait se pencher sur la question. J'ai déjà parlé avec le président de la FIA Jean Todt au sujet de la possibilité de trouver une nouvelle date et nous avons convenu que la décision doit être prise avant que la saison commence," a déclaré Bernie Ecclestone sur le site officiel de la Formule 1.

Selon lui, la meilleure solution serait d'organiser l'épreuve au mois d'août, durant la trêve estivale généralement observée. Une proposition qui ne manquera sans doute pas de faire couler beaucoup d'encre, car on imagine facilement le climat désertique de Bahreïn à pareille époque...

"Si le Prince héritier est d'avis que son pays est en mesure d'accueillir une course, nous retournerons à Bahreïn. Je pense que les équipes sont assez raisonnables pour courir à Bahreïn pendant la pause estivale, malgré les températures élevées, car c'est de cette façon que nous pouvons soutenir le pays."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean Todt , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités