Banking de Zandvoort : Verstappen prédit des trajectoires variées

Premier homme à avoir piloté une Formule 1 sur la nouvelle piste de Zandvoort, Max Verstappen s'attend à ce que le banking représente un challenge intéressant.

Le Championnat du monde va faire son retour à Zandvoort, 35 ans après la dernière édition du Grand Prix des Pays-Bas, et le circuit néerlandais n'a pas fait dans la demi-mesure. La piste a été rénovée à plusieurs endroits, et deux virages disposent désormais d'un banking ; le rapide dernier virage, portant le nom de la légende Arie Luyendyk, jouit d'une inclinaison de 18° – quasiment le double de celle des courbes d'Indianapolis, où Luyendyk a justement remporté les 500 Miles à deux reprises dans les années 1990.

Lire aussi :

"J'ai toujours trouvé que c'était un super circuit sur lequel piloter, mais le banking y ajoute vraiment une nouvelle dimension", déclare Max Verstappen, qui y a piloté une Red Bull RB8 de 2012 à l'occasion de la présentation de la nouvelle piste. "Je pense que l'on peut prendre différentes trajectoires dans ces virages inclinés, c'est une bonne chose."

"C'est également lié aux pneus. En pneus neufs, on peut prendre une trajectoire plus serrée. Mais en pneus plus usés, il faut s'assurer de bien sortir du virage, et on risque de devoir rester un peu plus haut dans ce banking."

Cependant, que le virage Arie Luyendyk se passe à fond n'est pas forcément synonyme de facilité. "C'est un virage vraiment intéressant", analyse Verstappen. "Tout le monde se dit que c'est plutôt facile vu que c'est à fond, mais il faut composer avec le DRS et toutes les forces entraînées par le banking. Dans l'ensemble, je pense donc que c'est un virage relativement difficile."

Le Néerlandais est en tout cas bien conscient que tous les regards seront tournés vers lui en mai prochain, alors que des milliers de fans néerlandais ont pris d'assaut les circuits alentours tels que Spa-Francorchamps et le Red Bull Ring ces dernières années. "J'essaie de ne pas trop voir ça comme une course à domicile. C'est principalement car il ne faut pas se mettre de pression supplémentaire. J'essaie d'être aussi détendu que possible", conclut-il.

partages
commentaires
Ferrari se consacrera vite à 2021 si ses performances déçoivent

Article précédent

Ferrari se consacrera vite à 2021 si ses performances déçoivent

Article suivant

AlphaTauri aura la même boîte de vitesses que Red Bull… ou presque

AlphaTauri aura la même boîte de vitesses que Red Bull… ou presque
Charger les commentaires
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021