Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Barcelone - Le point sur les nouveautés techniques

partages
commentaires
Barcelone - Le point sur les nouveautés techniques
Par :
Co-auteur: Matt Somerfield
21 févr. 2019 à 14:30

Les F1 ont encore évolué au cours de la troisième journée d’essais hivernaux, et les photos de Giorgio Piola et de Motorsport Images nous dévoilent ce qui a été testé mercredi.

Diapo
Liste

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR14

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR14
1/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

La Toro Rosso STR14 était équipée de cet aileron arrière dont le plan principal possède une forme de cuillère.

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S. 19, avec de la peinture aéro sur l'aileron avant

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S. 19, avec de la peinture aéro sur l'aileron avant
2/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Daniel Ricciardo aux commandes de la Renault R.S. 19. L’équipe a vaporisé de la peinture de visualisation des flux bleue sur le côté gauche de l’aileron avant.

Sergio Perez, Racing Point F1 Team RP19

Sergio Perez, Racing Point F1 Team RP19
3/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Vue arrière de la Racing Point RP19 qui est dotée d’un évent d’évacuation d’air chaud de bonne dimension.

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38
4/14

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Kimi Räikkönen est au volant de l’Alfa Romeo C38. Notez l’unique ailette en forme de boomerang fixée au sommet du Halo.

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34
5/14

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

La McLaren MCL34 possède, elle aussi, des entrées d’air de pontons en forme de périscope.

George Russell, Williams FW42

George Russell, Williams FW42
6/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

La Williams FW42 dispose de dérives latérales et de déflecteurs aux formes relativement complexes.

Nez et aileron avant de la Williams FW42

Nez et aileron avant de la Williams FW42
7/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

En revanche, l’aileron avant de la Williams possède des volets aux formes assez conventionnelles.

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR14, avec de la peinture aéro sur l'aileron arrière et le diffuseur

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR14, avec de la peinture aéro sur l'aileron arrière et le diffuseur
8/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Le train arrière de la Toro Rosso a été recouvert de peinture de visualisation des flux.

George Russell, Williams FW42

George Russell, Williams FW42
9/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

L’arrière du capot moteur de la Williams FW42 dispose d’une mince ailette de stabilisation.

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38, avec de la peinture aéro sur la suspension avant

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38, avec de la peinture aéro sur la suspension avant
10/14

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

De la peinture de visualisation des flux a été appliquée sur la suspension avant et le ponton de l’Alfa Romeo C38.

Scuderia Toro Rosso STR14, avec des capteurs aéro

Scuderia Toro Rosso STR14, avec des capteurs aéro
11/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Des caméras à haute vitesse ont été fixées sur le nez de la Toro Rosso STR14. Des autocollants ont été apposés sur les dérives et servent de points de référence pour mesurer la flexibilité de l’aileron quand la voiture roule en piste.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W10

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W10
12/14

Photo de: Giorgio Piola

Un treillis de capteurs aérodynamiques a été fixé derrière les pneus arrière et le diffuseur de cette Mercedes W10.

Arrière de la Ferrari SF90

Arrière de la Ferrari SF90
13/14

Photo de: Carl Bingham / LAT Images

Cette image de la Ferrari SF90 montre les nouvelles roues à nervures testées ici à Barcelone. Ces roues ressemblent fortement à celles utilisées par Mercedes à partir du Grand Prix de Belgique l’an dernier.

Charles Leclerc, Ferrari SF90

Charles Leclerc, Ferrari SF90
14/14

Photo de: Carl Bingham / LAT Images

Remarquez sur cette image l’évent d’évacuation d’air chaud situé à la base du point d’ancrage du Halo. Notez aussi qu’un panneau amovible permet de changer rapidement la taille de l’évent afin de modifier le niveau de refroidissement.

Article suivant
Leclerc : "Les autres équipes cachent leur jeu"

Article précédent

Leclerc : "Les autres équipes cachent leur jeu"

Article suivant

Kubica : Une matinée faite de compromis et loin d'être idéale

Kubica : Une matinée faite de compromis et loin d'être idéale
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone
Auteur Giorgio Piola
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu