Barcelone, J4 - Hülkenberg et Renault s'offrent le meilleur temps final

Nico Hülkenberg (Renault F1) a signé le meilleur temps absolu de la première semaine des essais hivernaux de Barcelone 2019, avant de subir un problème technique lui faisant manquer la dernière heure de roulage.

Barcelone, J4 - Hülkenberg et Renault s'offrent le meilleur temps final
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W10
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19
Sebastian Vettel, Ferrari SF90, de retour en pit lane
Mécanicien de chez Alfa Romeo Racing en pit lane
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Lando Norris, McLaren MCL34
Lance Stroll, Racing Point F1 Team RP19
Lance Stroll, Racing Point F1 Team RP19

Après une matinée de roulage studieuse et perturbée par un seul drapeau rouge, pour la sortie de piste de Lando Norris, l'après-midi l'a été également et a vu beaucoup de travail des équipes qui ont pu profiter de conditions quasiment idéales pour emmagasiner les tours et parfois faire parler le chronomètre.

Lire aussi :

Plusieurs pilotes ont fait leur apparition après la pause, à commencer par Valtteri Bottas qui a succédé à Lewis Hamilton au volant d'une Mercedes qui a aujourd'hui haussé le rythme par rapport aux trois premiers jours. Nico Hülkenberg, Kevin Magnussen et George Russell ont également remplacé leurs équipiers respectifs chez Renault, Haas et Williams.

Hülkenberg a d'ailleurs été un grand animateur de ces quatre dernières heures de roulage puisqu'il s'est emparé de la meilleure marque absolue, qui appartenait jusque-là à Alexander Albon, aux alentours de 16h40, avec un temps de 1'17"3, en pneus C5 (les plus tendres de la gamme Pirelli). Quelques minutes plus tard, le pilote Renault a également été à l'origine du second drapeau rouge de la journée, quand il a immobilisé sa R.S.19 au début de l'ancien dernier virage, c'est-à-dire peu avant la chicane, vers 17h. L'interruption a duré moins d'un quart d'heure, le temps de ramener la monoplace au garage.

Lire aussi :

Ça n'a pas été le dernier drapeau rouge de la journée puisqu'Antonio Giovinazzi a arrêté son Alfa Romeo dans la ligne droite de départ/arrivée, près de l'entrée des stands, moins de dix minutes avant la fin de la journée. Puis, une fois le drapeau vert à nouveau déployé, l'Italien a causé une nouvelle interruption, définitive cette fois, en s'arrêtant en piste.

Sur le plan chronométrique, en dehors d'Hülkenberg, Bottas a fait évoluer le classement en signant 1'17"8, le meilleur temps d'une Mercedes cette semaine, tout comme Lando Norris, Pierre Gasly et Lance Stroll qui ont eux amélioré leur chrono de la matinée. En termes de roulage, le plus studieux a été Giovinazzi avec plus de 150 tours, suivi par Gasly.

Spain Barcelone - Jour 4

  Pilote Écurie Temps (pneus) Tours
1 Germany Nico Hülkenberg Renault 1:17.393  24
2 Thailand Alexander Albon Toro Rosso 1:17.637  136
3 Australia Daniel Ricciardo Renault 1:17.785  34
4 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1:17.857  57
5 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1:17.977  58
6 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1:18.046  138
7 United Kingdom Lando Norris McLaren 1:18.431  132
8 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1:18.511  154
9 France Romain Grosjean Haas 1:18.563  64
10 Denmark Kevin Magnussen Haas 1:18.720  66
11 France Pierre Gasly Red Bull 1:18.780  146
12 Canada Lance Stroll Racing Point 1:19.664  72
13 United Kingdom George Russell Williams 1:20.997  17
14 Poland Robert Kubica Williams 1:21.542  48

Pour rappel : cinq types de pneus slicks sont disponibles pour ces tests. Ils sont classés du plus dur (C1) au plus tendre (C5).

partages
commentaires
Red Bull n'avait "jamais connu une si bonne préparation"
Article précédent

Red Bull n'avait "jamais connu une si bonne préparation"

Article suivant

Pirelli révèle l'écart de performance entre les pneus 2019

Pirelli révèle l'écart de performance entre les pneus 2019
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021