Barcelone, J4 - Albon et Toro Rosso confirment

Après Daniil Kvyat ce mercredi, c'est au tour d'Alexander Albon de conclure une séance en tête du classement à Barcelone, pour l'ultime journée d'essais de la semaine.

Barcelone, J4 - Albon et Toro Rosso confirment
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S. 19
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W10
Alex Albon, Scuderia Toro Rosso STR14
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19
Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C38 avec de la peinture aérodynamique sur l'aileron avant
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Lance Stroll, SportPesa Racing Point F1 Team RP19
Lando Norris, McLaren MCL34
Robert Kubica, Williams FW42 avec des capteurs aérodynamiques

C'est le tour le plus rapide de la semaine : Alexander Albon a signé un 1'17"637 qui le place en tête de la hiérarchie ce jeudi matin. Le pilote le moins expérimenté du plateau a fait bon usage de ses pneus C5, les plus tendres disponibles pour ces tests de pré-saison, et a pris l'avantage avec la Toro Rosso STR14.

Daniel Ricciardo n'est pas loin, auteur d'un temps de 1'17"785 au volant de la Renault R.S.19 chaussée des mêmes gommes, et tout porte à croire que le meilleur reste à venir pour chacun d'eux. Ricciardo était loin d'avoir aligné ses meilleurs secteurs, avec un tour idéal en 1'17"571. Surtout, si l'on prend le premier partiel d'Albon puis les deux derniers de Ricciardo, on atteint 1'17"282 !

L'un des principaux enseignements de cette matinée est aussi que Ricciardo et Lewis Hamilton sont devenus les deux premiers pilotes à tourner en moins de 1'18 avec les pneus C4, tous deux en 1'17"9. Quatrième dans la hiérarchie, Charles Leclerc a également signé des chronos intéressants chez Ferrari : 1'18"046 avec les C3, et 1'18"475 en C2. Suivent Antonio Giovinazzi, Romain Grosjean et Pierre Gasly pour Alfa Romeo, Haas et Red Bull respectivement.

Lire aussi :

Norris dans les graviers

C'est l'image de la matinée : Lando Norris est devenu le quatrième pilote à se faire piéger par la fraîcheur des conditions matinales, après Kimi Räikkönen, Romain Grosjean et Alexander Albon. Le nouveau pilote McLaren, corrigeant une pointe de survirage à la sortie du virage 5, a tiré tout droit dans les graviers et a provoqué l'unique drapeau rouge de ces quatre heures d'essais. Leclerc a d'ailleurs connu un incident similaire plus tard, mais est parvenu à sortir du bac par ses propres moyens.

Norris a réalisé le huitième temps devant Lance Stroll, qui est resté discret à l'exception d'un tête-à-queue à la sortie du virage 13 au volant de la Racing Point.

Enfin, Robert Kubica a longtemps poursuivi le "shakedown" de la Williams FW42 pour sa première journée d'essais complète, enchaînant les tours en 1'50 pour engranger des données aérodynamiques à vitesse constante. Non sans s'apparenter à une chicane mobile et provoquer quelques incidents en piste, puisque les autres monoplaces allaient 30 secondes plus vite au tour ! Lewis Hamilton était notamment dans une tentative très rapide lorsqu'il est arrivé derrière Kubica au virage 13 et a dû tirer tout droit.

Lire aussi :

Le Polonais a ensuite accéléré le rythme jusqu'à tourner en 1'21"542 et s'est également fait remarquer par un tête-à-queue sans gravité à la chicane. La matinée s'est en tout cas avérée productive pour l'ensemble des concurrents, qui ont tous parcouru plus de 30 tours.

Spain Barcelone - Jour 4 (mi-journée)

  Pilote Écurie Temps (pneus) Tours
1 Thailand Alexander Albon Toro Rosso 1:17.637 (C5) 44
2 Australia Daniel Ricciardo Renault 1:17.785 (C5) 34
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1:17.977 (C4) 58
4 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1:18.046 (C3) 75
5 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1:18.511 (C3) 56
6 France Romain Grosjean Haas 1:18.563 (C4) 64
7 France Pierre Gasly Red Bull 1:19.495 (C3) 52
8 United Kingdom Lando Norris McLaren 1:19.543 (C3) 48
9 Canada Lance Stroll Racing Point 1:20.026 (C3) 41
10 Poland Robert Kubica Williams 1:21.542 (C3) 48

Pour rappel : cinq types de pneus slicks sont disponibles pour ces tests. Ils sont classés du plus dur (C1) au plus tendre (C5).

partages
commentaires
Hamilton : "Injuste" d'attendre Leclerc comme un candidat au titre
Article précédent

Hamilton : "Injuste" d'attendre Leclerc comme un candidat au titre

Article suivant

Bottas : "Ferrari paraît très fort, ça ne fait aucun doute"

Bottas : "Ferrari paraît très fort, ça ne fait aucun doute"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021