Barcelone, J4 - Kubica conserve la tête, Verstappen anime l'après-midi

Robert Kubica a conservé les commandes de la feuille des temps à Barcelone lors de la quatrième journée des essais hivernaux alors que Mercedes et Ferrari ont engrangé les tours.

Barcelone, J4 - Kubica conserve la tête, Verstappen anime l'après-midi

Neuf des dix pilotes de la matinée étaient remplacés cet après-midi à Barcelone, le seul à poursuivre le travail après la pause étant Romain Grosjean chez Haas. Après deux drapeaux rouges en début de journée, les quatre dernières heures de roulage ont été bien plus calmes, sans doute cela était-il dû aux longs relais et aux simulations de course lancés par les écuries, profitant d'excellentes conditions de piste, toujours sous le soleil catalan.

Lire aussi :

Il a fallu attendre quasiment la dernière demi-heure pour voir de l'agitation et certains des pilotes de l'après-midi se hisser dans le top 5 établi depuis la matinée. C'est Max Verstappen qui a tiré le premier, en pneus C3 (les pneus tendres du GP d'Espagne 2019), quelques minutes avant que Sergio Pérez, avec les mêmes gommes, échoue à un peu moins d'un dixième derrière le Néerlandais. Dix minutes avant la fin de journée, Daniil Kvyat s'est classé derrière les deux hommes, à une demi-seconde du temps réalisé par Robert Kubica dans la matinée.

Le Russe a ensuite été coresponsable du dernier drapeau rouge du jour, qui a mis fin au roulage, en s'arrêtant dans l'herbe dans le virage 9. Coresponsable car Verstappen a apparemment subi un problème dans les derniers instants, le Néerlandais partant en tête-à-queue au freinage du virage 10 avant l'immobilisation totale de sa RB16. Ce n'était pas la première cascade de l'après-midi pour le #33, déjà en difficulté auparavant dans la dernière chicane.

En termes de roulage, Mercedes a de nouveau terminé la journée en tête, atteignant les 179 tours, suivi de près par Ferrari. Derrière les deux structures, le roulage est clairement plus modeste pour Racing Point et Renault, sans être famélique. Le constructeur français n'a d'ailleurs pas pris la piste durant les deux premières heures de la session de l'après-midi, sans qu'une raison particulière soit donnée. Cela n'a pas empêché Esteban Ocon de mettre 74 tours en banque, un total qui n'a pas vraiment à rougir face à celui des autres.

Spain Barcelone, J4 - Classement final

  Pilote Équipe Tours Temps (pneus)
1 Poland Robert Kubica Alfa Romeo 53 1:16.942
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 84 1:17.347 
3 Mexico Sergio Pérez Racing Point 84 1:17.428 
4 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 60 1:17.456 
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 25 1:17.540 
6 Thailand Alexander Albon Red Bull 29 1:17.550 
7 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 89 1:17:562 
8 Canada Lance Stroll Racing Point 43 1:17.787
9 Finland Valtteri Bottas Mercedes 90 1:18.100 
10 Germany Sebastian Vettel Ferrari 84 1:18.113 
11 Australia Daniel Ricciardo Renault 53 1:18.214
12 Spain Carlos Sainz McLaren 46 1:18.221
13 Monaco Charles Leclerc Ferrari 80 1:18.244 
14 Canada Nicholas Latifi Williams 48 1:18.300 
15 United Kingdom George Russell Williams 59 1:18.535 
16 France Romain Grosjean Haas 107 1:18.670 
17 United Kingdom Lando Norris McLaren 57 1:18.826 
18 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 51 1:19.515 
19 France Esteban Ocon Renault 74 1:21.542 

Les pneus sont classés de C1 à C5, C1 étant la gomme la plus dure et C5 la plus tendre.

partages
commentaires
Ferrari a déjà envisagé puis abandonné l'idée d'un système DAS

Article précédent

Ferrari a déjà envisagé puis abandonné l'idée d'un système DAS

Article suivant

Coronavirus : pas d'autre report mais une situation prise au sérieux

Coronavirus : pas d'autre report mais une situation prise au sérieux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone II
Catégorie Mercredi
Auteur Fabien Gaillard
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021