Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Barcelone, J5 - Vettel premier, du monde dans les graviers

partages
commentaires
Barcelone, J5 - Vettel premier, du monde dans les graviers
Par :

Sebastian Vettel et Ferrari concluent en tête une matinée d'essais perturbée par de nombreuses sorties de piste, dont une pour le leader.

Si les bacs à gravier se font rares sur les pistes de Formule 1, ceux du Circuit de Barcelone ont été mis à contribution ce matin, c'est le moins que l'on puisse dire. Après une première heure d'essais calme en raison d'une piste humide – Red Bull, AlphaTauri, McLaren et Racing Point n'ont même pas daigné sortir des stands, tandis que les autres ont chaussé les pneus intermédiaires pour mener un numéro d'équilibriste – le roulage s'est intensifié, mais l'adhérence n'était pas toujours optimale et les fautes se sont multipliées.

Lire aussi :

La principale victime en a été Antonio Giovinazzi, qui a perdu le contrôle de son Alfa Romeo au virage 4 et a percuté le mur par l'arrière, endommageant son aileron et peut-être d'autres éléments de sa monoplace. L'Italien a vu sa matinée s'arrêter là, peu après 11h, avec seulement 16 tours au compteur.

Valtteri Bottas, Max Verstappen et Sebastian Vettel ont tous les trois perdu le contrôle au Turn 5 – les deux premiers en entrée de virage, le troisième en sortie – à chaque fois sans dégâts si ce n'est des pneus abîmés. Nicholas Latifi, lui, est sorti large du virage 12, tandis que Verstappen avait déjà commis une première faute à la chicane, parti en tête-à-queue à cet endroit. Résultat : un total de trois drapeaux rouges.

 

Quant aux résultats purs, les chronos sont logiquement tombés tout au long de la matinée, au fur et à mesure que la piste séchait, puisque l'adhérence s'améliorait. Sebastian Vettel a finalement signé un 1'16"841 qui constitue le meilleur temps depuis le début des essais hivernaux... si l'on excepte Mercedes, qui a déjà tourné plus d'une seconde plus vite. Le pilote Ferrari était équipé des pneus les plus tendres de la gamme Pirelli, les C5, et devance de trois dixièmes la Racing Point de Lance Stroll, en C3, puis d'une demi-seconde la Williams de Nicholas Latifi, en C4. La performance étant désormais à l'ordre du jour pour un certain nombre d'équipes, l'après-midi devrait s'avérer particulièrement intéressant en ce sens.

Spain Barcelone, J5 - Mi-journée

  Pilote Équipe Tours Temps (pneus)
1 Germany Sebastian Vettel Ferrari 49 1:16.841 
2 Canada Lance Stroll Racing Point 30 1:17.118
3 Canada Nicholas Latifi Williams 43 1:17.313 
4 United Kingdom Lando Norris McLaren 43 1:17.573 
5 Netherlands Max Verstappen Red Bull 31 1:17.738 
6 Finland Valtteri Bottas Mercedes 47 1:17.985 
7 France Esteban Ocon Renault 37 1:18.013 
8 Denmark Kevin Magnussen Haas 31 1:18.225 
9 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 16 1:19.670 
10 France Pierre Gasly AlphaTauri 35 1:22.566

Les pneus sont classés de C1 à C5, C1 étant la gomme la plus dure et C5 la plus tendre.

Revenus : premiers bénéfices en trois ans pour la F1

Article précédent

Revenus : premiers bénéfices en trois ans pour la F1

Article suivant

Ferrari "paie le prix" de son appui aérodynamique en ligne droite

Ferrari "paie le prix" de son appui aérodynamique en ligne droite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone II
Auteur Benjamin Vinel