Barcelone, J7 - Leclerc et Ferrari font parler la poudre

La matinée de la septième journée des essais hivernaux 2019 de F1 a été marquée par le meilleur temps de ces tests signé par Charles Leclerc sur Ferrari, à moins d'un dixième de la pole 2018 de Lewis Hamilton.

Barcelone, J7 - Leclerc et Ferrari font parler la poudre

La première heure de l'avant-dernière journée de ces tests hivernaux a vu Mercedes hausser un peu le rythme par rapport aux précédents jours. Lewis Hamilton a en effet signé, peu avant 10h, un chrono de 1'18"097 en gommes C2.

Il faudra attendre quarante minutes de plus pour que le #44 soit délogé de sa position par Pierre Gasly (1'17"911 en pneus C3). Le Français n'y restera pas longtemps, Lando Norris inscrivant une marque de 1'17"838 en C3 également, avant que Nico Hülkenberg ne mette provisoirement tout le monde d'accord en 1'17"496, en pneus C5.

Lire aussi :

Provisoirement car aux alentours de 11h20, Alexander Albon est passé en mode simulation de qualifications. Armé des pneus C3, il a inscrit un temps de 1'17"480, qui n'a lui-même pas fait long feu, puisque Norris et sa McLaren se sont approchés des 1'16 avec un temps de 1'17"084, mais avec les enveloppes C5. Les mêmes enveloppes utilisées par Gasly par la suite pour se rapprocher à 0"007 du Britannique.

Dans le clan Ferrari, le début de journée a été assez calme, avec un premier tour réalisé au bout d'une petite demi-heure dans la séance. Par la suite, Charles Leclerc s'est un peu plus montré mais le total de tours bouclés par la SF90 durant les deux premières heures n'a pas eu de quoi impressionner et ce en dépit du temps perdu hier suite à l'accident de Sebastian Vettel, causé par un problème de jante. Cela n'a pas empêché le Monégasque de signer un temps de 1'17"253 vers midi, en pneus C2 et d'aligner les tours par la suite.

Lire aussi :

Peu après ce chrono, Albon a de nouveau amélioré la meilleure marque, en 1'16"882 (pneus C5), le premier temps de ces sept jours d'essais sous les 1'17. À une grosse demi-heure de la pause, c'est Leclerc qui a passé ce cap, en gommes C4. Le pilote Ferrari signera la nouvelle référence chronométrique quelques minutes avant la pause, en 1'16"231 mais en pneus C5 cette fois, à moins d'un dixième du record absolu (la pole 2018) détenu par Hamilton en 1'16"173.

Au rang des pilotes qui ont le plus roulé, c'est une nouvelle fois Mercedes qui a brillé avec 85 tours pour le quintuple Champion du monde, devant Albon (75 tours) et Hülkenberg (73).

Spain Barcelone - Jour 7 (mi-journée)

  Pilote Écurie Temps (pneus) Trs
1 Monaco Leclerc  Ferrari 1:16.231  56
2 Thailand Albon  Toro Rosso 1:16.882  75
3 United Kingdom Norris  McLaren 1:17.084  66
4 France Gasly  Red Bull 1:17.091  44
5 Germany Hülkenberg  Renault 1:17.496  73
6 Canada Stroll  Racing Point 1:17.556  37
7 Italy Giovinazzi  Alfa Romeo 1:17.639 49
8 United Kingdom Hamilton  Mercedes 1:18.097  85
9 United Kingdom Russell  Williams 1:18.130  45
10 Denmark Magnussen  Haas 1:18.199 53

Pour rappel : cinq types de pneus slicks sont disponibles pour ces tests. Ils sont classés du plus dur (C1) au plus tendre (C5). 

partages
commentaires
Comment Renault mesure la flexibilité des ailerons à Barcelone
Article précédent

Comment Renault mesure la flexibilité des ailerons à Barcelone

Article suivant

Il en faut plus à Mercedes pour concurrencer Ferrari, selon Bottas

Il en faut plus à Mercedes pour concurrencer Ferrari, selon Bottas
Charger les commentaires
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre Prime

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021