Barrichello n'aime pas les feux rouges

Après avoir été disqualifié pour être sorti des stands alors que le feu était rouge, Rubens Barrichello a exprimé son mécontentement et demande le remplacement des feux

Après avoir été disqualifié pour être sorti des stands alors que le feu était rouge, Rubens Barrichello a exprimé son mécontentement et demande le remplacement des feux.

Alors qu'il était troisième dimanche, le brésilien s'est vu infliger un stop and go pour être entré dans les stands sous safety car. Et comme Fisichella et Massa l'an passé (lors du Grand Prix du Canada), il est ressorti des stands alors qu'il n'en avait pas le droit.

"Je n'ai jamais vu que le feu était rouge," s'exclame le pilote Honda. "Je ne le verrai jamais et je n'ai même pas envi de le voir, il est tout simplement très mal placé ! Quand vous le voyez, il est trop tard, vous êtes déjà sorti des stands."

"On devrait utiliser un drapeau comme les drapeaux jaunes par exemple, ou un moins un grand panneau, bien visible. Mais un feu, personne ne le voit, c'est malheureux..."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Rubens Barrichello
Type d'article Actualités