Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
7 jours

Battre Renault au championnat, pas irréaliste selon Pérez

partages
commentaires
Battre Renault au championnat, pas irréaliste selon Pérez
Par :
28 juin 2018 à 17:20

Contrairement à son directeur d'équipe adjoint Bob Fernley, Sergio Pérez croit en les chances de Force India de menacer Renault pour la quatrième place du championnat des constructeurs.

Sergio Perez, Force India VJM11, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Sergio Perez, Force India VJM11 lâche des étincelles
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11 sort large
Sergio Perez, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India F1
Esteban Ocon, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11

Force India est actuellement sixième du classement général, toutefois avec 34 longueurs de retard sur l'écurie au Losange, qui marque des points avec une constance impressionnante – elle engrange immanquablement cinq à dix unités à chaque Grand Prix. Pas de quoi décourager Sergio Pérez, qui espère réduire l'écart au Red Bull Ring ce week-end, puis à Silverstone.

"Je ne pense pas que ce soit irréaliste de penser que nous pouvons encore battre Renault", estime Pérez, alors interrogé par Motorsport.com. "Je pense que si nous progressons dans les deux courses à venir, il n'y a pas encore tant d'écart. Il est clair qu'ils sont les plus réguliers et la référence actuelle, mais je ne pense pas qu'ils soient trop loin."

"Si nous parvenons à élever notre rythme de progression, je pense que nous pouvons encore les avoir. Ils ne sont pas dans une autre dimension, ils sont à notre portée. Il faut juste que nous accélérions un peu les évolutions, et nous serons dans la lutte à nouveau. Faire deux bonnes courses changera l'histoire. Nous réduirons l'écart, je ne pense pas qu'il soit trop grand actuellement."

Pour ce faire, le Mexicain comptera sur l'arrivée d'évolutions qui se font attendre : "Ce qui me préoccupe, c'est d'améliorer la voiture, de pouvoir apporter les évolutions dont nous avons besoin dès que possible, car nous avons été coincés pendant un moment et les autres continuaient d'améliorer leur voiture. Mais les écarts ne sont pas énormes, donc ce qu'on peut faire d'une course à l'autre peut changer le scénario du milieu de tableau."

L'analyse de son coéquipier Esteban Ocon est similaire : les prochains Grands Prix vont être cruciaux pour le championnat.

"Je pense que ça va être important d'être performant maintenant, il est encore tôt dans la saison mais c'est toujours lors de ces quelques courses qu'on voit qui progresse et se développe le mieux", déclare Ocon. "On a vu que Renault était très compétitif, ils se développent bien. Haas était très compétitif au début de l'année, a eu une mauvaise période et est revenu [en France]. Nous ne connaissons pas vraiment leur niveau de performance pure. Nous sommes toujours là, parfois mieux, parfois un peu moins bien. Notre objectif est de marquer des points de nouveau."

"McLaren n'était pas compétitif, nous nous attendions à nous battre avec eux mais ça n'a pas été le cas. On ne peut pas sous-estimer McLaren, je suis sûr qu'ils vont revenir. Je trouve la Sauber rapide, on la voit bien se développer durant la saison et Charles [Leclerc] fait le travail. Ils n'ont pas à être timides, ils se battent avec nous, c'est clair."

Le gain du nouveau moteur

Le Français confirme par ailleurs que l'abandon de Pérez au Paul Ricard, en raison d'une chute de pression d'eau, n'était "pas lié à la nouvelle unité de puissance", dont les Force India VJM11 ont été équipées dans le Var.

"Bien sûr, c'est un grand gain de performance, notamment en qualifications. Tout ce qu'il y a à prendre, nous le prenons", ajoute Ocon, alors que Pérez renchérit : "Je ne pense pas que nous en ayons tiré le meilleur, le moteur avait certainement un bon potentiel. La France n'a pas été un week-end simple pour nous." Il s'agira donc de l'exploiter au mieux en Autriche.

Article suivant
Ricciardo : Red Bull n'a jamais été aussi près du titre

Article précédent

Ricciardo : Red Bull n'a jamais été aussi près du titre

Article suivant

Photos - Jeudi au GP d'Autriche

Photos - Jeudi au GP d'Autriche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez Boutique , Esteban Ocon
Équipes Force India
Auteur Benjamin Vinel