Beaucoup de dégradation sur les pneus selon Sutil

Après avoir passé la matinée à regarder Nico Hülkenberg rouler dans sa monoplace, Adrian Sutil est entré en piste l’après-midi pour la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix du Japon

Après avoir passé la matinée à regarder Nico Hülkenberg rouler dans sa monoplace, Adrian Sutil est entré en piste l’après-midi pour la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix du Japon.

L’Allemand a pris plaisir à rouler sur l’exigeant circuit de Suzuka. Il a travaillé sur les pneumatiques et a pu constater une dégradation assez élevée des deux composés amenés par Pirelli.

"Suzuka est toujours un circuit qui me donne le sourire et j'ai aimé piloter la voiture cet après-midi. Nous avons fait le programme habituel, à savoir quelques relais courts puis des plus longs, et nous avons évalué les deux types de pneus. Ce que nous avons pu constater, c’est que les deux composés ont un taux de dégradation assez élevé, surtout avec les températures de piste rencontrées aujourd'hui," a déclaré Sutil.

"J'ai souffert d’un peu de sous-virage au début de la séance avec l'avant qui glissait. Nous avons donc travaillé pour améliorer cela. Nous avons fait un pas en avant à la fin de la journée, mais il y a encore beaucoup de travail à faire d'ici demain afin de trouver un meilleur équilibre."

De son côté, Paul di Resta s’est premièrement consacré à la découverte du circuit de Suzuka, avant de régler un problème de pneumatiques. Ces derniers se dégradaient trop rapidement, tant les tendres que les durs.

"J'ai découvert Suzuka aujourd'hui. La première séance a surtout servi à rentrer dans un bon rythme sur le circuit. J'ai toujours su que c'était un tour assez technique et il y a clairement plus de temps à trouver dans de nombreux virages, surtout dans le premier secteur. Il y avait également pas mal de vent aujourd'hui, plus l'après-midi que dans la matinée, ce qui faisait un peu bouger la voiture," a-t-il expliqué.

"Les deux voitures ont roulé avec des programmes différents et en regardant les données, il semble que le choix fait sur la voiture d'Adrian est probablement le meilleur pour le reste du week-end. J'ai également passé une grande partie de la journée à me battre avec l'arrière de ma monoplace. C'était en partie dû aux pneus qui se dégradaient assez rapidement, tant les tendres que les durs."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Paul di Resta , Adrian Sutil , Nico Hülkenberg
Type d'article Actualités