Bell : "Les choses finiront par se mettre en place naturellement"

Bob, l’équipe a manqué de chance une fois encore au Canada

Bob, l’équipe a manqué de chance une fois encore au Canada. Quand verra-t-elle la chance lui sourire à nouveau ?


Je crois que nous devons créer notre propre chance, vous ne pouvez pas tout simplement vous reposer et espérer que les choses se passent. Si vous analysez les deux dernières courses de l’équipe, ce qui peut sembler n’être qu’un manque de chance s’avère forcément résulter d’une erreur. Et il faut donc regarder avec attention ce qui s’est effectivement passé ce week-end : ce que nous avons fait, ce que nous n’avons pas fait et surtout voir ce que nous aurions dû mieux faire. C’est toujours notre approche après une course. Nous sommes très critiques envers nous même pour nous assurer que nous ne connaîtrons pas deux fois le même incident. C’est ainsi que nous pouvons espérer tirer le maximum de notre potentiel.

Fernando et Nelson se sont tous deux montrés très agressifs en course. Comment analysez-vous leur niveau de performance au Canada ?


Fernando a réalisé un fantastique week-end, il était performant et à chaque fois aux avant-postes. Il était satisfait de la voiture même s’il n’avait pas pu rouler autant qu’il l’aurait peut être souhaité en essais. Il a fait un travail remarquable, surtout en qualifications. Il a finalement commis une erreur et a manqué l’occasion de marquer de gros points mais cela arrive quand vous attaquez à la limite.

La position de Nelson à l’issue des qualifications était sans doute un peu décevante et sa performance ne reflétait pas ce à quoi nous nous étions préparés après ses derniers essais. En course, il a su rebondir, il a attaqué très fort, s’est montré agressif. Malheureusement, il a été forcé à l’abandon sur un problème de freins.

Si l’équipe n’a pas marqué de point, la R28 semblait compétitive dans la configuration aérodynamique à faibles appuis, comme cela avait été le cas avec les appuis les plus élevés jusque là utilisés. Cela doit vous redonner confiance pour la suite de la saison ?


Je pense que c’est effectivement ce que nous voulons retenir de notre course au Canada. La voiture semble bien se comporter sur tout type de circuit ce qui nous confirme que nous avons désormais une bonne base pour aborder la suite du championnat. Nous savons que nous allons devoir travailler très dur pour maintenir notre niveau de performance mais nous avons opté pour une stratégie de développement particulièrement agressive et avons maintenant confiance quant aux qualités fondamentales de la voiture actuelle.

Comment pensez-vous que la voiture se comporte à Magny-Cours ?


C’est un circuit qui exige des appuis moyens à élevés, une voiture réactive dans les changements rapides de direction pour garantir une bonne vitesse de passage dans les chicanes rapides. Le pilote doit également être capable d’utiliser les vibreurs et doit donc se sentir à l’aise dans la voiture. Certains freinages peuvent se révéler assez exigeants pour le système de freinage. De manière générale, cela devrait être un bon test pour la voiture. Nous nous sommes déjà montrés performants ici par le passé et j’espère que cela sera encore le cas cette année.

Finalement, quelle est l’ambiance dans l’équipe avant son Grand Prix national ?


Je pense que nous sommes tous un peu frustrés c’est certain, car nous aurions aimé convertir notre niveau de performances en points au championnat. Mais en même temps, nous voyons que la voiture se montre plus rapide, nous savons que nous avons un très grand pilote en la personne de Fernando et nous tâchons donc de rester concentrés au maximum pour développer notre voiture. Le pire serait de se décourager et de commencer à se laisser aller. Nous souhaitons rester concentrés, nous savons ensuite que les choses finiront par se mettre en place naturellement.

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités