La belle affaire des McLaren, bien placées sur la grille

De solides qualifications en Russie ont permis à McLaren se placer dans une situation très prometteuse en vue de la course de dimanche.

La belle affaire des McLaren, bien placées sur la grille

Non seulement le team de Woking a qualifié des deux monoplaces dans le top 10 (Q3), mais c'est en position très flatteuse sur la grille de départ que Carlos Sainz Jr. et Lando Norris lanceront l'assaut, dimanche, dans le but de faire le plein de points et de marquer sceller de manière plus définitive l'avance de l'équipe anglaise sur Renault au championnat du monde des constructeurs.

Qu'est-ce qui pourrait faire encore plus mal que l'annonce faite par McLaren, ce week-end, de se séparer de Renault comme motoriste à compter de 2021 pour s'équiper de l'unité de puissance Mercedes ? Réponse : reprendre de solides points à l'équipe française dans une bataille directe en course et s'assurer que l'écart entre les deux structures dans la lutte pour la quatrième place du tableau devienne progressivement incommensurable pour les troupes d'Enstone.

Lire aussi :

En signant respectivement les 6e et 8e temps des qualifications, ce qui les place 5e et 7e sur la grille de départ en raison de la pénalité de 5 places subie par Max Verstappen, les pilotes McLaren ont fortement couvert le risque représenté par le line-up Renault. Reste qu'avec Hülkenberg 6e et Ricciardo 10e sur la grille, la menace demeure réelle, et le duel s'annonce direct.

"Aujourd'hui fut une bonne journée", s'enthousiasme Sainz, ravi d'être de nouveau le "best of the rest". "Nous avons progressé à chaque passage en piste et nous sommes adaptés aux circonstances. Je n'aurais pas pu réaliser ce tour sans l'aide de toute l'équipe, merci ! Partir de la cinquième place demain sur la grille est un super sentiment après nos difficultés initiales d'hier. Nous sommes parvenus à nous adapter et à réaliser des progrès et trouver une manière de reprendre le dessus, ce qui montre que nous faisons un superbe travail cette année dans la compréhension de la voiture. Je suis impatient de partir de la cinquième place demain. Je suis confiant quant au fait de pouvoir réaliser un résultat solide", poursuit celui qui est désormais privé de points depuis trois GP, après avoir réalisé une belle série de 8 scores en 9 courses plus tôt dans la saison.

Norris a commis une erreur en Q3

Même s'il voit Sainz reprendre un coup sur lui dans leur duel en qualifications, Norris sait lui aussi disposer d'une bonne occasion d'inscrire des points dimanche.

"Ce furent de bonnes qualifications, avec une bonne position de départ pour demain", observe le jeune Anglais. "J'ai ressenti un feeling positif tout au long des qualifications : la piste s'améliorait, tout comme la voiture. C'était assez chouette, mais je n'ai pas réussi à tout mettre en place sur mon tour aussi bien [que souhaité]. Néanmoins, je suis quand même content, malgré ma grosse erreur dans ma dernière tentative en Q3. Partir P7 grâce à la pénalité de Max est une bonne position. Merci à l'équipe, ici comme à Woking, pour m'avoir donné une vraiment bonne voiture aujourd'hui après la frustration d'hier."

 

Lire aussi :

 

partages
commentaires
Hamilton surpris d'être deuxième face au "jet mode" Ferrari

Article précédent

Hamilton surpris d'être deuxième face au "jet mode" Ferrari

Article suivant

Albon : "Déçu de m'accidenter une nouvelle fois"

Albon : "Déçu de m'accidenter une nouvelle fois"
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021